Fabrication de Grimoires… Harry Potter pour les 9-10 ans

20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 127)
  • Auteur
    Messages
  • #49875
    situla
    @desmier-2

    ouais ça donne bien en fait, j’ai hésité pour le grimoire à le faire sur l’ordi pasque qu’à la main c’est un peu longuet quand meme surtout quand c’est juste pour un jeu !

    sinon j’ai coloré la carte au bouillon-cube vu que j’avais un gros stock :roll: et plus de thé et la carte sent la soupe en fait ! je dirais qu’elle est tombée dans la marmite de potion :-D

    #49876
    crevette76
    Administrateur
    @crevette76

    Les flacons à potion j’te jure j’les ai vus en rêve y’a quelques nuits… t’es entrée comment dans ce fatras ?

    Sinon la boite à serpent c’est une tuerie… et le reste aussi en fait quoi :-)

    Pour ne pas poster à vide, juste une carte façon parchemin que j’ai faite en speed de chez speed parce qu’on m’a ruiné celle que j’avais encré à la main autrefois, ça prouve qu’on peut avoir un rendu un peu sympatoche quand même sans forcément tout faire manuellement.
    (cette fois j’ai épuré un scan de plan existant pour ôter les mentions “modernes” type pictos etc, ajouté une rose des vents et imprimé le résultat sur une page vieillie au kawa qui me restait d’un ancien lot).

    Et puis dessus un système d’indice que j’aime bien, j’vous laisse réfléchir une minute (pis je crois que j’en ai déjà parlé ici ou sur un autre fil)

    #49879
    moilapa
    @moilapa

    Putain de trouage de cul encore une fois !

    La chouette : juste déco ou marionnette ? Mousse dessous ?

    Les bouteilles : papier mâché ? (plus qu’une matière à modeler ?)

    Et les champignons ? Mousse ? Polystyrène extrudé ? (il semblerait : ponçage visible dessus ?

    Le livre : tu t’es trop déchiré ; ‘vont trop kiffer les marmots…

    Et la baguette : ça me fait penser que je devais en faire une avec des petites boules autour…

    Sinon, tu te doutes de ma question ? Hein ?

    #49897
    situla
    @desmier-2

    un petit grimoire vite fait :roll: pour un futur grand jeu

    inspiré du fil land art, utilisation de l’environnement

    ici un arbre creux sur lequel je vais coller des yeux, y a un magma immonde dedans où sera caché le flacon de bave de crapaud :

    une grotte à chauve-souris :

    évidemment une carte parchemin (en cours, manquent les noms des lieux, à l’encre invisible (lumière noire) de petits symboles pour localiser les trucs à trouver par ex une petite araignée pout une toile que je vais tendre dans le sous-bois (merci moilapa pour l’idée) etc…

    ‘videmment quelques potions mystérieuses :

    un hibou bien sûr

    des champignons magiques :

    pour le fun une boite maléfique avec une carte 3D qui rend moins bien en photo bien sûr
    y a un petit mécanisme qui bloque l’ouverture de la boite, pour l(ouvrir faut enfoncer son doigt dans la gueule du serpent

    et puis l’incontournable baguette magique (au bout j’ai enquillé la lampe lumiére noire) aux mômes de piger ce qu’ils doivent faire avec

    je me suis bien inspirée de cet album-là que j’aime beaucoup

    #51270
    moilapa
    @moilapa

    Sur les grimoires, un que j’ai coipé dernièrement sur l’une des photos trouvées sur le forum :

    D’autres cette fois piqués aux idées des enfants :

    même méthode…

    #51281
    crevette76
    Administrateur
    @crevette76

    crevette76 a écrit :
    J’savais pas trop où le mettre (je crois qu’on a déjà parlé de cette idée dans un fil mais je ne sais plus trop lequel), et puis comme c’est en rapport avec livres, grand jeu et l’idée de moilapa plus haut, j’le met là : une explication de bibliothèque/passage secret


    explications ICI (en anglais illustré)

    comme je me souvenais avoir posté ce passage secret et que je voulais rester dans le thème “planque de porte”… tombée l’autre soir sur cette possibilité de cachette secrète simple et bougrement efficace :


    http://blog.makezine.com/projects/doortop-stash/

    #52404
    crevette76
    Administrateur
    @crevette76

    Les enluminures de bord de page peuvent être prétexte à intégrer des messages autres ; ça se faisait déjà au moyen-âge

    (bon on n’est pas obligé de reprendre la teneur des messages de l’époque :-?)

    Et pendant que je suis là, une méthode pas à pas pour relier les pages et la couverture d’un bouquin.(english)

    en français yaourt google ici

    #61700
    crevette76
    Administrateur
    @crevette76

    Une idée qui peut être pas mal si on veut intégrer des indices “geek” dans un grand jeu, usant d’un petit ordi ou d’une tablette…

    (on peut bien sur imaginer le même (type de) système pour y insérer autre chose qu’un ordi ; ça évite de découper les pages pour faire une planque…

    #62511
    situla
    @desmier-2

    c’est un peu curieux, la photo a total transformé le médaillon
    en vrai, ce sont des peintures métallisées or et cuivre et le vert est en dessous et se voit très peu mais on voit que ça sur la photo

    #62515
    moilapa
    @moilapa

    Trop cool la tranche…

    Par contre, la tête de mort avec le feutre vert… ça semble fait à la va-vite comparé au reste…
    Pourquoi ne pas avoir repris le “visuel” en cuir de la tranche ? ou une pièce de métal ? Une pierre précieuse…

    #62548
    situla
    @desmier-2

    trouvé un vieux bouquin au titre prometteur à la bib (le nom de l’auteur aussi d’ailleurs)

    je décide de l’utiliser pour fabriquer un livre cachette


    et finalement de l’habiller avec les lanières de sandales qui puent :-D

    m’en reste pleins de ces vieux bouquins

    #63011
    Images
    @images

    il n’y a pas plus d’interraction entre moi et les enfants qu’entre deux enfants… En tout cas ici.

    Me suis mal exprimé, c’est juste cet entre pair qui m’intéresse à l’instar de Julie Delalande mais aussi ces relations non conventionnelles que tu peux avoir avec les enfants sans nécessairement de te poser face à eux comme l’adulte tout puissant qui c’est tout et qui impose tout…

    c’est au contraire un atelier (de mon point de vue en tout cas) qui fait que l’on se tourne vers soi : faire un livre, ce n’est pas neutre. Des carnets secrets où l’on va mettre un cadenas, raconter tous ces secrets que l’on ne dirait à personne, un crayon à la main… Je crois que cette utilisation future est déjà présente au moment de concevoir.
    Et ce type d’atelier très long (facile mais long) permet sans doute la rêverie, les mains sont occupés, l’esprit vagabonde…

    ça m’intéresse beaucoup aussi ça. Le fait de créer quelque chose de secret exclu-t-il toute forme de contact et d’interaction ou cette dernière est elle juste différente.. Car qui dit secret, dit obligatoirement (je pense) qu’il doit y avoir quelqu’un a qui ce secret doit être caché ce qui engendre donc une forme d’évitement qui est une forme d’interaction (peut être pas très clair mais je livre mes impressions comme elles viennent).

    Il n’y a donc pas de recettes en animation, mais on peut au moins dire ça : si je suis, moi adulte, serein sur cet atelier, pas catastrophé à l’idée de la montagne à franchir, désarçonné par les inattendus, les propositions des enfants, si je n’attends rien des enfants, les enfants seront sans doute eux aussi sereins, pas “stressés” comme peuvent le dire les animateurs “dépassés” par la gestion d’un groupe… et si je ne prétends pas contrôler l’atelier, ses participants…

    Marrant, je me faisais la remarque l’autre jour en voyant des gamins jouer seuls dans le parc non loin du centre… pas de violence entre eux, pas d’agressivité mais juste le plaisirs de jouer ensemble… je suis de plus en plsu persuadé que l’adulte et son “cadre” à la mord moi le noeud est bien souvent la source des conflits entre enfants et je le vérifie de plus en plus souvent…

    #63028
    moilapa
    @moilapa

    Bin là tu te trompes : il n’y a pas plus d’interraction entre moi et les enfants qu’entre deux enfants… En tout cas ici. Sur cet atelier, ce jour-là, je fais mon propre grimoire, je ne m’occupe pas de celui des enfants, sauf si ils viennent me voir.

    Il y a des temps d’explications mais elles ne durent pas : chacun repart dans sa fabrication, son monde… c’est un atelier très créatif, qui permet d’inventer, d’essayer… la consigne est d’aller dans le mini-club récupérer ce qui pourrait bien faire la forme de la couverture… chacun va et vient, fouille, repart…ce n’est pas un atelier (ce jour-là en tout cas) où se créent des “interactions” : c’est au contraire un atelier (de mon point de vue en tout cas) qui fait que l’on se tourne vers soi : faire un livre, ce n’est pas neutre. Des carnets secrets où l’on va mettre un cadenas, raconter tous ces secrets que l’on ne dirait à personne, un crayon à la main… Je crois que cette utilisation future est déjà présente au moment de concevoir.
    Et ce type d’atelier très long (facile mais long) permet sans doute la rêverie, les mains sont occupés, l’esprit vagabonde…
    Il y a parfois des ateliers manuels où la parole est libre, chacun raconte sa petite vie, chacun écoute… pas là.

    pas cette fois là pour moi en tout cas, tout concentré sur mon livre… Ca me permet aussi de souffler, ce qui n’est pas négligeable sur deux mois non stop avec des groupes de gamins. Abandonner l’idée de tout vouloir tout gérer permet paradoxalement d’être plus présent auprès des enfants, plus à l’écoute, bien bien plus à l’écoute.
    De plus, le groupe avait déjà un vécu (fort vécu), paradoxalement ça permet ces temps où chacun vogue à ses idées, n’a pas besoin de dessiner sa place dans le groupe, définir qui il est parmi les autres : c’est établi (le plus sereinement possible), il n’y a plus à prouver, à se rassurer. Les spectacles notamment permettent ça, surtout quand ils sont d’ampleur”, que les enfants ont partagés des moments forts,…

    D’où peut être la cabane (vis à vis de ce “plongeon” dans son univers perso”), le fait de retrouver les autres, avant de retourner à son livre…

    Il n’y a pas de vérité en animation : puisque l’animation ce n’est qu’une suite de rencontres. Et que chacune des personnes rencontrées est unique. Chaque groupe est unique. Chaque jour un même groupe sera autre… Et cet atelier ce jour-là ne ressemblera sans doute pas au prochain.

    Donc non ce jour-là pas plus d’interractions entre les mômes et moi… sans doute moins….

    Il est agréable d’arriver à ce “stade de confiance” où l’on a pas forcément besoin de parler, d’échanger au sein d’un groupe. Où le silence ne semble pas agressif, où l’on ressent pas le besoin de remplir…

    J’en reviens alors à cet “effacement” de l’adulte qui n’est pas le point central du groupe. Qui ne doit pas être indispensable.

    j’aime bien ces temps où chacun fait face à sa propre créativité, son imagination, où l’on n’a pas besoin d’en sortir avec fracas pour se rassurer, comme le font constamment les gamins par exemple de mon quartier… parce que pas sereins…

    Il n’y a donc pas de recettes en animation, mais on peut au moins dire ça : si je suis, moi adulte, serein sur cet atelier, pas catastrophé à l’idée de la montagne à franchir, désarçonné par les inattendus, les propositions des enfants, si je n’attends rien des enfants, les enfants seront sans doute eux aussi sereins, pas “stressés” comme peuvent le dire les animateurs “dépassés” par la gestion d’un groupe… et si je ne prétends pas contrôler l’atelier, ses participants…

    On dit bien “donner” des consignes : les enfants en font ensuite ce qu’ils veulent. Certains vont venir me voir, d’autres iront jusqu’au bout sans moi, parce que je serais inutile à ce projet…

    Souvent sur les ateliers où l’on construit des petshop, des animaux, des gamins me disent : David, j’arrive pas à faire les pattes.
    Je réponds : c’est pas grace : ton chat n’aura pas de pattes.

    Et l’enfant finallement fera SES pattes : non pas comme j’ai montré, puisqu’il n’y arrive pas, mais comme il a fini par faire.
    Ou alors il est allé voir un copain ou copine qui lui a réussi.

    #63034
    Images
    @images

    faisant de l’ethnologie à mes moments perdus (de moins en moins souvent à mon grand regret) je pense que je serais captivé de pouvoir vous observer les enfants et toi et de voir le fourmillement d’interactions qui doivent naître de ces instants !

    Peut être une tentative désespérée de faire changer certaines manières de faire en leur faisant voir un plus loin que leur besoin de contrôle et de leur égo adultocentrique disproportionné… mais sur le sujet je suis de moins en moins optimiste en ce moment….

    #63058
    moilapa
    @moilapa

    Oui : c’est LA donnée à prendre à compte pour ce type d’atelier (comme pour les châteaux dont on parle quelque part en parallèle sur le forum)

    Il suffit de prendre en compte cette donnée par exemple en construisant en parallèle une cabane à deux mètres des tables posées dans l’herbe : comme pour tout atelier manuel les enfants peuvent aller et venir quand bon leur semble, partir, revenir, courir, jouer… ou rester tout le long ! (tout autre organisation d’un atelier manuel dans ce qui se prétend un temps de loisirs des enfants est juste de la foutaise : la collectivité ne doit pas écrasé l’individu : sinon cette collectivité est néfaste)
    Ce type d’atelier peut durer 3 heures, 5 heures… pouvoir se dérouler sans la présence de l’adulte, être repris dans l’après-midi, dans un temps “entre deux”…

    On peut penser “étapes” : cela se prête très bien à cet atelier : 1) la couverture, 2) les pages intérieurs (en parallèle du temps de séchage de la couverture), 3) la peinture, 4) les finitions (le lendemain ?)

    Cette fois là, certains enfants n’avaient pas envie d’attendre que la couverture soit sèche avant de peindre : j’ai donc mélangé 50/50 colle et peinture : ainsi les enfants, même les moins patients, on mis au moins deux couches de colle (utilisée pure cette fois et non diluée).

    Par contre, l’acrylique en surface va sécher plus vite en plein soleil d’été que le carton dessous : il faut attendre le lendemain pour les fintions (bijoux à coller, assemblage pages intérieur et couverture…) Même si là aussi certains enfants n’ont pas tenu compte de mes directives (encore faut-il avoir pris la précaution de dire aux enfants que ces “directives” n’en sont pas !!)

    C’est un atelier tout à fait envisageable avec des primaires (à condition bien entendu d’avoir atteint un “certain niveau” de réflexion sur son travail d’animateur, comme d’être dans une logique où évidemment rien n’oblige l’enfant à finir sa création… du basique de basique certes, mais certains n’en sont même pas encore à cette étape…)

    #63064
    Images
    @images

    J’avais fais ça une fois dans le genre faux livre dans lequel tu mets des trésors. Par contre ça doit mettre un temps fou à sécher la colle non ?

    #63069
    moilapa
    @moilapa

    Ca fait partie des trucs que j’ai fait cet été, sans pourtant en avoir forcément envie…

    J’avais mis dans une grande vitrine toutes sortes de bidules, de machins, de trucs que je construis pour mon site.

    Et finallement un ou plusieurs gamins nous disaient : j’aimerais bien faire ça (les châteaux, les grimoires, les bestiots en feutrine, les zoobles…)

    – Bon, c’est pas ce qui est prévu, mais on va faire… Coralie, tu t’occupes des répèt ? Nous, on va faire des grimoires :

    (le même sous un autre éclairage:)

    8De toute façon, certains jours on mettait dans le programme des trucs très vastes du genre “multi-activités” ou “ateliers fastoches” !!! Ce qui ne veut rien dire ! Et dans lesquels on fourgue ce que l’on veut… tout le monde est content, à commencer par ceux qu’un programme rassure, même si rien ne dit qu’il sera respecté…

    Ce qui oblige par exemple à chercher comment remplacer tel matériaux par un autre (par exemple : quand les enfants m’ont demandé les châteaux, je n’avais pas d’essuis tout ou de papier toilettes. On a fait avec du papier crépon (ouf ! Je ne l’ai pas jeté en début de saison, comme chaque année, parce que ma collègue m’avait dit que l’on pourrait en faire quelque chose peut être…)
    Pour les grimoires, la consigne c’était : vous fouillez dans le mini-club et vous prenez toute forme que vous collerez sur votre couverture et que vous recouvrirez de papier collé… (ça a donné des trucs bizarres quand même…)


    Pour certaines, le grimoire ressemblait plus à un livre de barbie…

    Papier d’essuis-tout, carton et colle vinylique (non diluée ici) donc…

    Pour la peinture, acrylique cette fois. Très diluée et mélangée 50/50 avec de la colle : c’est assez long à faire : en se remotivant au moment de la peinture, les enfants repassaient aussi une couche de colle…

    Prévoyez une cabane à côté : pour permettre des allers et retours tout l’après-midi entre les tables et les jeux…
    L’attraction de la cabane (et surtout des jeux improvisés autour) fera que certains enfants ne finiront pas leur livre : mais c’est le genre de détail dont tout animateur ne devrait avoir rien à branler, si jamais il a pensé un minimum aux sens de ses actions…

    Pour les pages intérieurs, je ne me suis pas fait chier cette fois :


    J’ai teints des feuilles blanches en les trempant dans un mélange de peinture acrylique marron… et ça rend pas mal, dans le genre très très vieux grimoire…
    Les petits crochets : pour y accrocher des cadenas !

    Prévoir l’atelier en au moins 2 demi journées…

    #63202
    crevette76
    Administrateur
    @crevette76

    http://raf.dessins.free.fr/_cartes%20geographiques.htm

    quelques images de vieilles cartes et de gravures / dessins qui peuvent se prêter à une interprétation façon grimoire.

    Sinon évidemment pour les cartes (les vraies en plus !) y’a aussi géoportail http://www.geoportail.gouv.fr version “carte de cassini”

    #75301
    moilapa
    @moilapa

    Bien vu (pour ce qui est du “faux cuir”)

    Sinon, l’idée de faire une tête sur la couv’ vient d’un bouquin vu en vitrine…

    #75408
    situla
    @desmier-2

    art attack ?

20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 127)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
4
0
color
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake/
https://www.planetanim.fr//
#febf42
style1
paged
Chargement en cours
/home/www/planetanim/wordpress/
#
on
none
loading
#
Trier la galerie
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake
on
yes
yes
off
off
off