Covid 19 – Actualité

15 sujets de 21 à 35 (sur un total de 35)
  • Auteur
    Messages
  • #959926
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Le Gouvernement ouvre un guichet unique UrgencESS

    Le gouvernement a mobilisé un fonds d’urgence de 30 millions d’euros pour les structures de l’ESS de moins de 10 salariés frappées par la crise. Le réseau France Active est l’opérateur choisi pour le déployer partout en France à travers un guichet unique, accessible depuis le 22 janvier 2021

    Vous êtes une association relevant de l’ESS et vous rencontrez des difficultés liées à la crise ? Vous pouvez bénéficier d’une aide ponctuelle de l’Etat de 5 000 euros (de 1 à 3 salariés) à 8 000 euros (de 4 à 10 salariés) afin de préserver les emplois de votre structure.

    Comment ? Accéder au guichet unique

    Le fonds propose :

    • un diagnostic de situation économique pour diriger les structures vers les aides et mesures de soutien auxquels ils ont déjà droit ou vers de nouvelles solutions de financement,
    • une subvention de 5 000 € ou 8 000 € en fonction de la taille de la structure et de ses besoins,
    • un accompagnement via le dispositif local d’accompagnement pour certaines structures éligibles.

    Cette aide doit permettre aux structures relevant de l’économie sociale et solidaire de :

    • poursuivre leur activité pendant la crise,
    • financer les emplois de leurs salariés,
    • pallier les difficultés liées à la trésorerie.

    Le fonds est à destination des associations employant de 1 à 10 salariés (et aux autres familles de l’ESS : coopératives, SIAE, ESUS..)

    La logique du guichet unique permet à toute structure désireuse de bénéficier de cette aide de remplir seul formulaire de contact en ligne. France Active sera chargée d’orienter la demande vers l’association la plus proche de la structure. Une analyse du dossier sera effectuée avant la réponse à travers un diagnostic de la situation économique et financière. Par la suite, les structures bénéficieront d’un accompagnement personnalisé pour leur relance, en plus du soutien financier.

    Source : http://www.associations.gouv.fr   | juriacm-jpa.fr

    #959898
    Simon
    Administrateur
    @simon

    @berko-4

    Aucune information n’existe à ce sujet pour l’instant.

    #959897
    dirlo76
    @berko-4

    Avez-vous des infos sur les formations bafa en externat comme en internat ?

    #959894
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Les séjours avec hébergement n’ouvriront pas pour les vacances d’hiver

    La Direction de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative a confirmé ce mardi matin que les séjours avec hébergement ne pourraient pas ouvrir pour les prochaines vacances d’hiver.

    Dans un message adressé aux organisateurs d’accueils collectifs de mineurs ce mardi 26 janvier à 10 h 45, Jean-Benoît Dujol, délégué interministériel à la Jeunesse et directeur de la Djepva, confirme que les conditions sanitaires ne permettent pas d’envisager de rouvrir les accueils collectifs de mineurs avec hébergement pour les vacances d’hiver. Voici l’intégralité de son courriel :

    “Mesdames, messieurs,

    Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire fixe les modalités de fonctionnement des accueils collectifs de mineurs (ACM). Conformément aux dispositions de ce texte :
    • les accueils sans hébergement (accueils de loisirs périscolaires et extrascolaires, accueils de jeunes et accueils de scoutisme sans hébergement) peuvent recevoir des mineurs.
    • toutes les activités avec hébergement demeurent suspendues jusqu’à nouvel ordre. Sont concernés les séjours de vacances, les séjours courts, les séjours spécifiques, les séjours de vacances dans une famille, les accueils.

    Au regard de l’évolution des conditions sanitaires et en cohérence avec les décisions prises récemment, notamment celles relatives aux stations de ski, je vous informe que le cadre réglementaire des séjours avec hébergement actuel n’a pas vocation à être modifié et qu’il n’est donc pas envisagé de rouvrir ces accueils pour les vacances d’hiver.

    JEAN-BENOIT DUJOL
    Délégué interministériel à la jeunesse,
    Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative”

    #959637
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Le ministère renforce les mesures sanitaires dans les accueils collectifs de mineurs

    Par David Jecko | Source : jdanimation.fr

    Voici les dernières consignes relatives aux accueils collectifs de mineurs, transmises ce soir par le Directeur de la Jeunesse, de l’Éducation populaire et de la Jeunesse, aux organisateurs et directeurs de ces structures, ainsi qu’aux services déconcentrés. Elles font suite aux annonces gouvernementales du jeudi 14 janvier, en raison de l’évolution défavorable de la situation épidémique dans notre pays.

    “Mesdames, Messieurs,

    Le Premier ministre a adapté le 14 janvier, la stratégie d’aménagement des mesures sanitaires tenant compte de la situation épidémique liée à la covid-19 et notamment de l’apparition de nouveaux variants de ce virus. Il a également précisé les modalités de renforcement des mesures sanitaires en milieu scolaire avec le déploiement, à grande échelle, des test antigéniques. Ces nouvelles mesures impactent l’organisation des accueils collectifs de mineurs aujourd’hui ouverts.

    Les accueils de loisirs extrascolaires et périscolaires, les accueils de jeunes, les accueils de scoutisme sans hébergement peuvent accueillir les mineurs. La situation reste inchangée sur ce point. La dégradation progressive de la situation épidémique appelle néanmoins un renforcement des mesures sanitaires au sein de ces accueils :
    • les activités sportives doivent se tenir en plein air. Elles ne peuvent plus désormais être organisées à l’intérieur ;
    • le protocole sanitaire applicable aux accueils sans hébergement aujourd’hui en vigueur sera renforcé pour limiter les brassages entre mineurs notamment durant les temps de restauration. Il convient sur ce point de se référer à la fiche actualisée “Repères pour l’organisation de la restauration en contexte Covid“.

    Le protocole sanitaire sera adapté en cohérence avec les mesures applicables aux écoles et établissements scolaires.

    Le déploiement des tests antigéniques dans les écoles et établissements scolaires concernera également les accueils collectifs de mineurs notamment périscolaires proposés au sein de ces établissements. Les personnels de ces structures auront également accès à ces tests dans des conditions qui seront définies dans les prochains jours.

    S’agissant de la mesure de couvre-feu applicable à l’ensemble du territoire métropolitain, les déplacements des responsables légaux et des mineurs en provenance de ou vers les lieux d’accueils restent autorisés après 18 heures, sous couvert de la complétion de l’attestation de déplacement dérogatoire.

    Enfin, aucune décision n’est, à ce stade, arrêtée concernant les vacances d’hiver et notamment sur la possibilité d’organiser des accueils avec hébergement durant cette période.

    Les services en charge du suivi des accueils collectifs de mineurs sont à votre disposition pour faciliter la mise en œuvre de ces mesures.”

    JEAN-BENOIT DUJOL
    Délégué interministériel à la jeunesse,
    Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative

    #959143
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Couvre-feu à 18 h : quelles conséquences pour le secteur de l’animation ?

    15 départements français appliquent le couvre-feu de 18h à 6h depuis le samedi 2 janvier. Qu’est-ce que cela change pour les animateurs et les structures d’animation?

    Par David Jecko – Le journal de l’animation

    Lire la suite sur jdanimation.fr

    #958972
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Prolongation du fonds d’aide d’urgence pour les organisateurs de colonies de vacances

    Dans une communication en date du 18 décembre, le FONJEP revient sur l’échéance du fonds d’aide d’urgence pour les organisateurs de colonies de vacances et de séjours de découvertes.

    Contrairement à ce qu’il avait annoncé jeudi 17 décembre, ce fonds est prolongé jusqu’au vendredi 15 janvier 2021 à minuit. 

    Se rendre sur la page du FONJEP

    #958970
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Nouveau protocole sanitaire pour les formations BAFA/BAFD 2020-2021

    La DJEPVA a élaboré un nouveau protocole sanitaire pour les formations BAFA/BAFD. Ce protocole sanitaire est disponible ci-dessous, avec la communication qui lui était associée.

    Consulter et télécharger le protocole sanitaire applicable aux formations BAFA/BAFD à jour au 17 décembre 2020

    “Mesdames, Messieurs,

    Afin de renforcer la lutte contre l’épidémie qui sévit actuellement en France, le gouvernement a décidé de prendre les mesures nécessaires pour lutter contre la propagation du virus covid-19.

    L’organisation des sessions de formation conduisant à la délivrance du brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) et du brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) en accueils collectifs de mineurs doit tenir compte de cette crise sanitaire et être adaptée en conséquence. Je vous prie de trouver ci-joint le protocole sanitaire relatif à l’organisation des sessions de formation conduisant à la délivrance des brevets d’aptitude aux fonctions d’animateur (BAFA) et des directeurs (BAFD) en accueils collectifs de mineurs (ACM) .

    Ce protocole, validé par le centre interministériel de crise (CIC) ce jour , s’inscrit dans le cadre posé pour les activités de formation prévu par les dispositions du 8° de l’article 35 du décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

    Il rappelle le principe de l’organisation des formations à distance. L’organisation de ces dernières en présentiel demeure l’exception. Il prévoit les conditions d’organisation des sessions lorsque celles-ci ne peuvent être réalisées en distanciel, notamment le respect de la distance de 8m² par stagiaire en situation de position assise, le port du masque obligatoire pour toute personne participant à la session dans les espaces clos et à l’extérieur, y compris lorsque la distanciation physique peut être garantie, le nettoyage approfondi des locaux préalablement à l’ouverture des sessions et la constitution de groupes homogènes pour éviter les brassages lorsque plusieurs sessions se déroulent sur le même lieu.

    Je vous invite à vous rapprocher de la direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale territorialement compétente afin qu’elle puisse, le cas échéant, vous accompagner dans la mise en œuvre de ces mesures. 

    JEAN-BENOIT DUJOL
    Délégué interministériel à la jeunesse,
    Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative”

    #958849
    Simon
    Administrateur
    @simon

    ACM sans hébergement : nouveau protocole sanitaire à jour au 17 décembre

    La Direction de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie Associative (DJEPVA), met à disposition un nouveau protocole sanitaire applicable dans les accueils collectifs de mineurs sans hébergement.

    Consulter et télécharger le protocole sanitaire ACM sans hébergement à jour au 17 décembre

     A noter : ce protocole remplace le protocole sanitaire qui s’appliquait jusqu’à lors dans les accueils périscolaires.

    Voici la communication complète de la DJEPVA associée à la diffusion de ce protocole sanitaire : 

    “Mesdames, Messieurs,

    Dans le cadre de la mise en œuvre de la seconde phase d’assouplissement du confinement et en complément de mon message du 16 décembre  2020, vous trouverez, en pièce jointe, le protocole applicable aux accueils collectifs de mineurs sans hébergement validé ce jour par le centre interministériel de crise. Ce protocole vous permettra d’adapter les modalités de fonctionnement des accueils au contexte sanitaire toujours marqué par l’épidémie de covid-19. L’objectif recherché et partagé par tous est d’accueillir les mineurs dans des conditions garantissant à la fois l’accès à des loisirs éducatifs de qualité et le respect des mesures permettant de lutter contre l’épidémie prévues au décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

    Les services de l’Etat chargés du suivi des accueils collectifs de mineurs restent à votre disposition pour vous apporter l’appui nécessaire à la mise en œuvre de ces mesures

    JEAN-BENOIT DUJOL

    Délégué interministériel à la jeunesse,

    Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative”

    Source : https://www.juriacm-jpa.fr/acm-sans-hebergement-nouveau-protocole-sanitaire-a-jour-au-17-decembre/

    #958807
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Communication spéciale de la DJEPVA en date du 16 décembre 2020

    Jean-Benoît DUJOL, Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative (DJEPVA), a adressé ce jour une communication concernant la deuxième phase de la stratégie d’allègement du confinement dans les accueils collectifs de mineurs.

    En voici le contenu repris in extenso :

    “Mesdames, Messieurs,

    La stratégie d’allègement du confinement, annoncée par le Premier ministre  le 26 novembre 2020, se poursuit avec la mise en œuvre de la seconde phase d’allègement des restrictions à compter du 15 décembre 2020 et jusqu’au 20 janvier 2021. Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire tel que modifié par le décret n° 2020-1582 du 14 décembre 2020 fixe pour cette période les modalités d’ouverture des accueils collectifs de mineurs (ACM) :

    –       les accueils de loisirs extrascolaires, les accueils de jeunes et les accueils de scoutisme sans hébergement pourront recevoir des mineurs pour des activités se déroulant en intérieur comme en plein air.

    –       toutes les activités avec hébergement demeurent suspendues jusqu’à nouvel ordre. Sont concernés les séjours de vacances, les séjours courts, les séjours spécifiques, les séjours de vacances dans une famille, les accueils de scoutisme avec hébergement et les activités accessoires aux accueils de loisirs et aux accueils de jeunes.

    Cet allègement progressif devra être mis en œuvre dans le respect des règles sanitaires permettant de lutter contre l’épidémie de covid-19. Les gestes barrières dont la distanciation physique lorsqu’elle est possible, le port du masque (obligatoire pour les mineurs de six ans et plus dans les espaces clos et dans les espaces extérieurs sauf s’il est incompatible avec l’activité menée (prise de repas, pratiques sportives, …) et la limitation du brassage entre mineurs de groupes différents doivent être strictement observés.

    Un  protocole sanitaire relatif aux ACM rouverts est en cours d’examen par les autorités de santé et par le centre interministériel de crise (CIC). Il vous sera transmis après validation par ces instances.

    Les services de l’Etat, en charge des accueils collectifs de mineurs sont à votre disposition pour accompagner la mise en œuvre de ces mesures.

    Jean-Benoît DUJOL

    Directeur de la DJEPVA”

    Lire l’article explicatif de la DJEPVA

    Source : https://www.juriacm-jpa.fr/communication-speciale-de-la-djepva-en-date-du-16-decembre-2020/

    #958492
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Application des décisions sanitaires pour le sport a partir du 15 décembre

    Suite aux annonces du Premier ministre, Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, et Roxana MARACINEANU, ministre déléguée chargée des Sports, détaillent les nouvelles mesures qui entrent en vigueur pour le sport à partir du mardi 15 décembre 2020, date qui marquera le passage du confinement à l’instauration d’un couvre-feu strict de 20 h à 6 h du matin. En journée, l’attestation de sortie n’est plus requise mais demeure nécessaire après 20 h et jusqu’à 6 h pour des motifs restreints.

    Parmi les évolutions principales, le retour des mineurs dans les équipements sportifs couverts avec une pratique encadrée, est acté à partir du 15 décembre, dans le respect des protocoles sanitaires applicables.

    « À l’approche des vacances scolaires, le Gouvernement a souhaité porter une attention particulière à l’activité physique et sportive des mineurs et offrir aux familles la possibilité de confier leurs enfants à des associations, dans tous les équipements sportifs. Renouer ce lien social de manière progressive est essentiel pour les structures associatives mais aussi les adhérents. Nous savons les collectivités très soucieuses de garantir l’accès aux équipements couverts y compris pendant les fêtes et les remercions de tout cœur de leur mobilisation pour la continuité de l’activité associative si essentielle dans cette période troublée. » Jean-Michel BLANQUER et Roxana MARACINEANU

    Pour la pratique sportive des mineurs

    La pratique sportive ne sera plus limitée ni en durée ni en périmètre mais devra s’effectuer dans le respect des horaires du couvre-feu (retour à domicile au plus tard à 20h). Seule une pratique sans proximité avec les autres sportifs est autorisée, ce qui exclut les pratiques sportives avec contacts.

    Les rassemblements demeurent limités à 6 personnes dans l’espace public sauf si l’activité est encadrée par un éducateur sportif diplômé.

    À partir du 15 décembre, les publics mineurs seront également autorisés à reprendre les activités extrascolaires en intérieur. La pratique sportive encadrée, déjà possible en plein air, pourra donc reprendre dans les équipements sportifs clos et couverts comme les gymnases, les piscines, les courts couverts (ERP de type X, équipements sportifs classés CTS ou SG) dans le respect des protocoles applicables (distanciation, port du masque avant et après la pratique) et avec accès aux vestiaires collectifs.
    Cette décision permettra aux acteurs privés, notamment associatifs, de proposer aux familles une prise en charge, par un éducateur diplômé, des enfants notamment au travers de stages pendant les vacances scolaires. Dans les ERP, les effectifs autorisés ne sont pas limités par principe, mais doivent découler de l’application des protocoles sanitaires.

    Pour la pratique sportive des majeurs

    Dans l’espace public, la pratique auto-organisée comme encadrée par un club ou une association reste possible dans le respect du couvre-feu (retour au domicile à 20 h maximum) et dans la limite de 6 personnes (y compris si l’activité est encadrée par un éducateur diplômé).
    Dans les équipements sportifs de plein air (ERP de type PA), la pratique auto-organisée comme encadrée par un club, une association ou un éducateur sportif professionnel reste possible dans le respect du couvre-feu et des protocoles sanitaires (distanciation physique obligatoire).
    Dans ces ERP de plein air, si l’activité est encadrée, le seuil des 6 personnes ne s’applique pas.
    Dans les ERP X (couverts), la pratique sportive des majeurs reste prohibée.

    Pour les publics prioritaires

    Les publics prioritaires suivants : sportifs professionnels, sportifs de haut niveau, groupes scolaires et périscolaires, personnes en formation universitaire ou professionnelle, personnes détenant une prescription médicale APA et personnes à handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, conservent l’accès à l’ensemble des équipements sportifs (plein air et couverts).
    Pour ces publics, l’ouverture des vestiaires collectifs reste autorisée, dans les conditions fixées par les protocoles sanitaires.

    Toutefois, seuls les sportifs professionnels, les sportifs de haut niveau, les publics en formation professionnelle et les personnes à handicap reconnu par la MDPH ainsi que l’encadrement nécessaire à leur pratique, seront autorisés à déroger au couvre-feu dans le cadre de leurs déplacements.
    Dans ce cadre, seuls les sportifs dont c’est le métier et les publics en formation professionnelle seront autorisés à accéder aux équipements sportifs (de plein air ou couverts) en dehors des horaires du couvre-feu.

    Concernant les éducateurs sportifs

    Les éducateurs sportifs seront autorisés à déroger au couvre-feu, uniquement au titre de leur activité professionnelle, c’est-à-dire pour encadrer les sportifs professionnels et sportifs de haut niveau.

    Les autres activités des éducateurs devront s’effectuer dans le respect du couvre-feu.

    Loisirs sportifs marchands

    En complément des publics prioritaires déjà autorisés, les mineurs pourront être accueillis de manière encadrée dans les structures privées proposant des activités sportives en intérieur (escalade, squash…) à partir du 15 décembre dans le respect des protocoles sanitaires applicables (avec distanciation notamment).

    Jauges et spectateurs

    La situation sanitaire étant encore dégradée, le Premier ministre a reporté au 7 janvier la décision de réouverture au public des stades, arenas comme des établissements culturels. Les enceintes sportives resteront donc soumises au huis clos a minima jusqu’au 7 janvier.
    Le Gouvernement mesure les grandes difficultés engendrées par le maintien du huis clos pour les acteurs du spectacle sportif. Toutefois le travail se poursuit pour définir et mettre en place, dès que le contexte y sera favorable, un système de jauge relative, proportionnelle à la taille de l’équipement.

    Stations de ski

    Les remontées mécaniques resteront fermées jusqu’au 7 janvier – a minima – sauf pour les mineurs encadrés par un club fédéral ainsi que pour les sportifs professionnels, de haut niveau et les personnels en formation continue.
    Les autres activités de sports de neige (raquette, ski de fond, ski de randonnée) restent possibles dans la limite de 6 personnes maximum pour des publics adultes (y compris si l’activité est encadrée par un professionnel) et dans le respect du couvre-feu.
    Les pratiques encadrées à destination des mineurs ne sont pas soumises au seuil des 6 personnes (respect du protocole sanitaire assuré par l’encadrant).

    #958489
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Synopsis du discours du Premier ministre Jean Castex aux Français jeudi 10 décembre 2020

    La Jeunesse au Plein Air vous propose un synopsis du discours du Premier ministre Jean Castex, prononcé le jeudi 10 décembre 2020.

    Bilan de la situation sanitaire au 10 décembre

    La situation sanitaire s’est nettement améliorée au cours des dernières semaines, mais tend désormais à stagner :

    • Depuis 6 semaines, c’est en France que l’épidémie a le mieux été combattue
    • Le nombre de nouveaux cas quotidien a été divisé par 5 (de 50.000 à 10.000)
    • Le nombre de cas quotidien ne descend plus depuis environ 1 semaine, voire augmente légèrement – plusieurs facteurs :
      • l’allègement récent de la mesure de confinement en France (notamment l’ouverture des commerces et les nouvelles libertés de déplacement)
      • les conditions climatiques hivernales, favorables à la circulation du virus
    • La 2ème vague n’est pas passée et peut encore reprendre de l’ampleur
    • L’objectif fixé des 5.000 contaminations par jour (permettant de gérer les chaînes de contaminations) ne sera pas atteint

    En conséquence, le plan de déconfinement annoncé le 26 novembre dernier doit être adapté, avec l’application de règles plus strictes que prévu à partir du 15 décembre.

    Fin du confinement et couvre-feu à partir du 15 décembre

    • La mesure de confinement prendra fin le 15 décembre, avec la possibilité de se déplacer sur tout le territoire
    • Un couvre-feu sera mis en place sur l’ensemble du territoire national (à l’exception des territoires ultra-marins), à partir de 20 heures et jusqu’à 6 heures du matin
    • Les déplacements dérogatoires (travail, urgences médicales, etc.) pouvant être réalisés entre 20 heures et 6 heures du matin seront strictement appréciés et devront être justifiés par une attestation dérogatoire et tous documents utiles
    • Ce couvre-feu concernera également le soir du 31 décembre
    • La dérogation en faveur du réveillon de noël est maintenue
    • Le télétravail reste la règle
    • Les bars et restaurants vont demeurer fermés

    ACM, activités et lieux de loisirs

    Les Etablissement Recevant du Public (ERP) qui devaient rouvrir au 15 décembre vont rester fermés 3 semaines supplémentaires. En conséquence, il semblerait que :

    • Les activités extra-scolaires en intérieur ne pourront pas se tenir avant janvier (activités extra-scolaires culturelles, activités extra-scolaires sportives en intérieur)
    • Les activités extra-scolaires en extérieur peuvent continuer d’accueillir du public
    • Les établissements sportifs couverts ne pourront pas rouvrir, même avec un protocole sanitaire renforcé
    • Les salles de spectacles, théâtres, cinémas et musées ne pourront pas non plus rouvrir avant janvier

    Pour rappel, conformément aux annonces du Premier ministre du 26 novembre, les colonies de vacances et centres de vacances ne pourront pas accueillir de mineurs durant les vacances de noël. 

    Toutefois, il semblerait que le Gouvernement étudie actuellement la possibilité de déroger à cette interdiction pour l’organisation de séjours à destination d’enfants confiés à l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE). Nous ne manquerons pas de vous tenir informés si cette information devait se concrétiser.

    Les dispositifs économiques d’accompagnement et de soutien seront reconduits pour tous les secteurs impactés par les mesures administratives de fermeture.

    Source : https://www.juriacm-jpa.fr/synopsis-discours-castex-jeudi-10-decembre/

    #958172
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Le 30 novembre 2020, le Directeur de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie Associative Jean-Benoît DUJOL a souhaité communiquer sur les éléments suivants.

    “Mesdames, Messieurs,

    Le Premier ministre a précisé, le 26 novembre 2020, la stratégie d’allègement du confinement pour les semaines à venir, suite aux annonces présidentielles. Cet allègement sera progressif, décliné sur plusieurs phases avec des mesures ciblées permettant l’organisation d’activités et la circulation des personnes. Il sera également conditionné à l’évolution de la situation épidémiologique qui reste préoccupante malgré les signes encourageants constatés ces derniers jours.

    Les accueils collectifs de mineurs (ACM) sont concernés par la levée progressive des restrictions.

    Une première phase d’allègement du déconfinement a débuté le 28 novembre 2020.  Le décret n° 2020-1310 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire a été modifié par le décret n° 2020-1454 du 27 novembre 2020. Il prévoit désormais la réouverture des accueils de loisirs extrascolaires, des accueils de jeunes et des accueils de scoutisme sans hébergement uniquement pour l’organisation d’activités de plein air (articles 32 et 36). Ces accueils rouverts ne pourront proposer que des activités se déroulant à l’extérieur de bâtiments notamment dans des établissements de plein air, dans les parcs, jardins, ….

    La situation des accueils de loisirs périscolaires, qui peuvent déjà recevoir du public, ne change pas. Ils ne sont pas concernés par cette restriction d’activité au plein air.

    Aucun accueil avec hébergement ne peut être organisé durant cette phase.

    Si la situation épidémiologique poursuit son amélioration, il est prévu une seconde phase d’allègement des restrictions, à compter du 15 décembre 2020 et jusqu’au 4 janvier 2021. Les accueils de loisirs extrasolaires, les accueils de jeunes et les accueils de scoutisme sans hébergement pourront recevoir des mineurs pour des activités se déroulant en salle et en plein air.

    Toutes les activités avec hébergement demeurent suspendues jusqu’à nouvel ordre. Sont concernés les séjours de vacances, les séjours courts, les séjours spécifiques, les séjours de vacances dans une famille, les accueils de scoutisme avec hébergement et les activités accessoires aux accueils de loisirs et aux accueils de jeunes. Les séjours proposés dans le cadre du dispositif « colos apprenantes » ne pourront donc pas être organisés durant les vacances de fin d’année.

    Cet allègement progressif devra être mis en œuvre dans le respect des règles sanitaires permettant de lutter contre l’épidémie de covid-19.  Les gestes barrières dont la distanciation physique lorsqu’elle est possible, le port du masque (obligatoire pour les mineurs de six ans et plus dans les espaces clos et dans les espaces extérieurs sauf s’il est incompatible avec l’activité menée (prise de repas, pratiques sportives, …) et la limitation du brassage entre mineurs de groupes différents doivent être strictement observés.

    Le protocole applicable aux accueils de loisirs périscolaires demeure applicable. Il sera adapté lors de la seconde phase d’allègement du confinement prévue pour les vacances de fin d’année.

    Les services compétents en matière de suivi des ACM restent à votre disposition, dans chaque département, pour vous apporter l’appui nécessaire à la mise en œuvre de ces mesures.

    JEAN-BENOIT DUJOL

    Délégué interministériel à la jeunesse,

    Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative”

    Source : https://www.juriacm-jpa.fr/communication-de-la-djepva-du-30-novembre-2020/

    #958086
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Suite à l’allocution du président Emmanuel Macron mardi soir et la conférence de presse du premier ministre Jean Castex, voici ce qu’il faut retenir :

    • à partir du 28 novembre :
      • les activités extrascolaire de plein air pourront reprendre
      • les établissements sportifs de plein air pourront rouvrir
    • à partir du 15 décembre si les conditions le permettent :
      • toutes les activités extra-scolaires en extérieur et intérieur pourront se tenir (activités extra-scolaires culturelles, activités extra-scolaires sportives en intérieur)
    • Aucune date n’est fixée pour la réouverture des ACM avec hébergement ainsi que les structures de centre de vacances
      • cela concerne donc directement les séjours de vacances, séjours courts, séjours spécifiques et séjours adaptés avec adultes en situation de handicap qui devaient se tenir à Noël
      • L’information restant à éclaircir, des négociations sont en cours entre les représentants du secteur et l’Etat.
    #957545
    Simon
    Administrateur
    @simon

    Les ACM avec hébergement qui se déroulent actuellement peuvent se maintenir jusqu’à dimanche soir au plus tard :

    Source : https://www.juriacm-jpa.fr/reconfinement-situation-des-accueils-periscolaires-des-colonies-accueils-de-scoutisme-et-formations-bafa-bafd/

    Suite aux annonces du Président Macron hier mercredi 28 octobre 2020, de nombreuses questions restent en suspens concernant la situation des accueils collectifs de mineurs en cours, et dans les semaines à venir.

    La DJEPVA a souhaité communiquer ce jour sur les éléments suivants :

    “Mesdames, Messieurs,

    Dans le cadre de la crise sanitaire majeure à laquelle notre pays est confronté, le Président de la République a annoncé hier soir un nouveau confinement qui entrera en vigueur dans la nuit de jeudi à vendredi prochain. Or, de nombreux séjours de vacances se déroulent cette semaine.

    Au regard de cette annonce, je tenais à vous apporter les précisions suivantes.

    Les accueils avec hébergement que vous organisez et qui se déroulent actuellement peuvent se poursuivre jusqu’au terme initialement prévu, au plus tard dimanche soir.

    Les activités proposées peuvent continuer de se dérouler normalement à l’exception toutefois, dès l’entrée en vigueur du confinement, des sorties et visites extérieurs qu’il conviendra de proscrire.

    Le retour dans leurs familles des enfants et des jeunes accueillis pourra donc se faire selon les modalités prévues en début de séjour, y compris au cours du week-end à venir.

    Par ailleurs, je vous tiendrai informés très rapidement des mesures relatives au maintien des activités sans hébergement qui sont en cours de finalisation.

     Je vous remercie de diffuser cette information au sein de vos réseaux et de votre mobilisation en cette période particulière.

    Cordialement,

    JEAN-BENOIT DUJOL

    Délégué interministériel à la jeunesse,

    Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative”

    Une seconde communication du Directeur de la Jeunesse, de l’Education Populaire et de la Vie Associative complète cette information : 

    “Mesdames, Messieurs,

    En complément de mon précédent message de ce jour, et au regard des questions posées aux services, je vous apporte les précisions suivantes concernant les activités du champ des ACM qui se déroulent durant cette période de vacances scolaires :

    • les sessions de formations préparant à la délivrance des brevets d’aptitude aux fonctions d’animateurs et de directeurs en accueils collectifs de mineurs qui sont en cours et qui doivent prendre fin à compter du 30 octobre peuvent aller à leur terme. Dans la mesure du possible, il conviendra de privilégier la formation à distance. En cas d’impossibilité de mettre en place cette fin de formation à distance, la formation en présentiel pourra être maintenue dans le strict respect des gestes barrières.
    • de la même manière, les accueils extrascolaires ou de jeunes en cours pendant cette période de vacances de la Toussaint peuvent se tenir jusqu’à demain.

     Je vous remercie de diffuser cette information au sein de vos réseaux.

    JEAN-BENOIT DUJOL

    Délégué interministériel à la jeunesse,

    Directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative”

    Par ailleurs, un mail de la DJEPVA parvenu courant de l’après-midi indique que les textes officiels, en cours de publication, ne devraient être accessibles qu’à compter de demain vendredi 29 octobre au matin. 

15 sujets de 21 à 35 (sur un total de 35)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
2
0
color
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake/
https://www.planetanim.fr//
#febf42
style1
paged
Chargement en cours
/home/www/planetanim/wordpress/
#
on
none
loading
#
Trier la galerie
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake
on
yes
yes
off
off
off