La chasse à la discrimination à ses limites !

Ce sujet a 51 réponses, 12 participants et a été mis à jour par Photo du profil de ludou ludou, il y a 4 mois et 1 semaine.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 52)
  • Auteur
    Articles
  • #674338
    Photo du profil de ludou
    ludou
    Participant

    y a plus de balises de citation ??? C’est passé où ??? ça marche comment….?

    Raymond, salut :

    Dans les ACM, les classes découvertes et autres, Il faut penser aux enfants, avant tout.

    -> ça veut dire quoi pour toi « penser avant tout » ? Car dit comme ça, je ne suis pas d’accord…
    En cas de mal être moral, affectifs ou physique, la majorité des enfants préféreront s’adresser à une personne de leur sexe. ceci est capital.

    -> ce qui me semble capital, c’est de mettre à mal de telle affirmations péremptoires…

    De pluis n’oublions pas certains aspects de la vie quotidienne.

    -> là aussi, pourrais-tu détailler ce que tu veux dire ? Est-ce qu’il s’agit de trier les petites culottes ou les slips, ou bien de passer de la pommade sur des fesses irritées ? Pourrais-je te présenter des filles perverses, malsaines ou juste pas très douées à qui aucun enfant ne demandera de l’aider pour des choses intimes ? Je sais que tu le sais, alors…
    Qui plus est, existe-t-il tant que ça des équipes non-mixtes (mixité de sexe) ? A ma connaissance, c’est principalement sur les toutes petites équipes (2 à 4 anims), notamment sur des camps itinérants ou des tout petits groupes.  Et très souvent, ce ne sont que des femmes. Alors quoi, ça se passe si mal que ça ?

    #674066
    Photo du profil de XXYYZZ
    XXYYZZ
    Participant

    Simon à écrit
    La discrimination est justement là : dans se dire lors d’un recrutement : tiens j’ai déjà plein de garçons il me faut donc une fille parce que quoi, ils ne bossent pas pareils, ils ne pensent pas pareils, « ils apporteront quelque chose de différent ».
    Ceci est peux être vrai; mais le problème n’est pas là; et m^me pas du tout là.

    Dans les ACM, les classes découvertes et autres, Il faut penser aux enfants, avant tout.
    En cas de mal être moral, affectifs ou physique, la majorité des enfants préféreront s’adresser à une personne de leur sexe. ceci est capital.
    De pluis n’oublions pas certains aspects de la vie quotidienne.

    Enfin de nombreuses études montrent que dans une équipe mixte, la qualité du travail est meilleure et la souffrance au travail du personnel, diminue.
    je ne vais pas re citer les exemples d’un de mes messages récents.

    Ensuite la loi! Ah oui la loi!
    Le texte sur les discriminations a très probablement été fait par des ronds de cuirs bureaucrates qui n’ont jamais mis les pieds dans une structure qui accueille des mineurs des deux sexes.

    #673384
    Photo du profil de Maxime
    Matim
    Participant

    Je ne vois toujours pas non en vertu de quoi il serait acceptable qu’un âge, qu’un sexe, qu’un poids, qu’un lieu de résidence détermine une compétence ou aptitude à occuper un poste d’animateur.

    Hm hm.. on est d’accord, c’est bien là le problème. Tu ne raisonnes qu’en terme de compétences/apte ou pas. car partant d elà plus aucun entretien n’est nécessaire car si il a le BAFA il a les compétences validées. pourquoi s’embêter finalement ?

    Serieusement, un animateur ce n’est pas que quelqu’un qui « sait faire » mais aussi quelqu’un qui « est »..  Et l’age par exemple est un critère important, bien sur. (Je me demande si tu as déjà été en position de recruteur/employeur …)

    Dans beaucoup de métiers le « savoir être » est important, le physique aussi, l’âge, le poids etc… nier ces données c’est se voiler la face.

    Mais peut être que les recruteurs se plantent tous :roll: , chuuut… faisons semblant.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 1 semaine par Photo du profil de Maxime Matim.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 1 semaine par Photo du profil de Maxime Matim.
    #672442
    Photo du profil de Simon
    Simon
    Administrateur

    @matim

    ASH ne fait pas plus light, leurs intitulés par défaut comprend la mention H/F systématiquement

    C’est ce qu’on  demande ici à minima rien de plus.

    Mais oui on applique la loi (il est c** lui ou il le fait exprès? :titille: ), le site a une responsabilité éditoriale. Et cela sans parler de l’approuver ou non.

    Et la question dans un contexte professionnel ne devrait pas se poser.

    Surtout que là en l’occurrence je ne vois toujours pas non en vertu de quoi il serait acceptable qu’un âge, qu’un sexe, qu’un poids, qu’un lieu de résidence détermine une compétence ou aptitude à occuper un poste d’animateur.

    #672439
    Photo du profil de Maxime
    Matim
    Participant

    Oui Simon, la loi dit que .. les textes disent que … donc tout ce que dit une loi est forcement bon ? C’est ça ?

    Je crois que ‘on est typiquement face à un cas particulier ou certains métiers nécessitent (de fait !) de faire appel à d’autres critères que ceux habituellement usités. Oui oui.  L’age, le sexe, la provenance géographique (le poids !) peuvent entrer en ligne de compte. Tous ces critères peuvent être justifiés !

    Mais chuuut il faut pas le dire.. ok, ok.. chuuut. (et si on pouvait éviter de tomber systématiquement dans la caricature du « je peux pas de noir « et « je veux pas de musulman », ça éviterai cet espèce de point de godwin  qui ne fait rien avancer, car personne ici ne tient des propos aussi débiles )

    Sérieusement, est ce que la loi doit aussi empêcher d’ouvrir les yeux sur la réalité??

    Est ce qu’on doit continuer a faire croire aux animateurs qui vont se déplacer et postuler alors même qu’on sait pertinemment qu’on ne les  prendra pas ?? c’est ça le respect d’autrui ?

    Quand aux « lois à géométrie variable », il faudrait vivre dans le monde des bisounours pour croire que cela n’existe pas. Toi même sur d’autres aspect tu t’arranges certainement avec les lois.. (mais tu ne le diras pas  car on s’arrange aussi avec notre conscience, au passage..)

    Une loi n’est bonne que si elle est applicable, adaptée et si elle prévoit des sanctions. Dans notre cas c’est juste pas adapté.

    Mais au final, soyez rassurés,  tout le monde va rentrer dan le rang, les annonces seront super bien léchées, le débat sera clos, les modérateurs seront tranquilles, MAIS  en coulisse les ravages seront pires ! Mais on s’en fout ça ne se verra plus .. chuut.

    Ce sera le résultat prévu et inévitable de cette farce (à classer avec le CV anonyme, au rang des directives et lois qui aggravent les situations des postulants).

    NB: aucune remarque sur les ASH qui font beaucoup plus light en matière d’annonce ?

    **

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Photo du profil de Maxime Matim.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Photo du profil de Maxime Matim.
    #672387
    Photo du profil de Simon
    Simon
    Administrateur

    Alala, alors on reprend :

    La discrimination n’est pas un fait éloigné ou un grand ou gros mot. Toutes les situations évoquées ici sont bien discriminatoires au regard de la loi.

     

    Constitue une discrimination directe la situation dans laquelle, sur le fondement de son origine, de son sexe, de sa situation de famille, de sa grossesse, de son apparence physique, de la particulière vulnérabilité résultant de sa situation économique, apparente ou connue de son auteur, de son patronyme, de son lieu de résidence ou de sa domiciliation bancaire, de son état de santé, de sa perte d’autonomie, de son handicap, de ses caractéristiques génétiques, de ses mœurs, de son orientation sexuelle, de son identité de genre, de son âge, de ses opinions politiques, de ses activités syndicales, de sa capacité à s’exprimer dans une langue autre que le français, de son appartenance ou de sa non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée, une personne est traitée de manière moins favorable qu’une autre ne l’est, ne l’a été ou ne l’aura été dans une situation comparable.

    Constitue une discrimination indirecte une disposition, un critère ou une pratique neutre en apparence, mais susceptible d’entraîner, pour l’un des motifs mentionnés au premier alinéa, un désavantage particulier pour des personnes par rapport à d’autres personnes, à moins que cette disposition, ce critère ou cette pratique ne soit objectivement justifié par un but légitime et que les moyens pour réaliser ce but ne soient nécessaires et appropriés.

     

    La recherche d’une mixité ou d’une parité dans l’équipe n’est pas un fait reconnu comme exception par la loi ou la jurisprudence.

    Une politique de recrutement cherchant  comme incontournable la mixité ne fait que confirmer les stéréotypes de sexe. Ils sont par ailleurs rappelés de manière flagrante dans la présente discussion. C’est pour ça qu’elle n’est pas reconnue comme exception valable. Un recruteur cherchant une équipe devrait tout simplement oui dire je recrute 10 animateurs H/F et à aucun moment dans son recrutement, le sexe ne devrait rentrer en ligne de compte. Voilà tout simplement le comportement qui devrait être adopté en regard du cadre réglementaire.

    A part les compétences, les aptitudes, les qualifications, les motivations, rien d’autre d’ailleurs ne devrait être un paramètre de recrutement. Le sexe en fait-il partie? Non. Le faire que ce soit pour n’importe quelle raison, c’est bien constituer une discrimination. Y croire c’est maintenir le stéréotype de sexe.

    Ceci est le cadre actuel. Après on peut toujours bien sûr imaginer des évolutions, un autre monde.

    Mais c’est quand même sacrément culotté voire inquiétant de voir ainsi des responsables s’accommoder aussi facilement de lois. Elles seraient donc à géométrie variable et on ne retiendrait que celles qui nous conviennent.

    Oh oui sur ma colo moi j’ai 5 filles et 5 garçons parce que je crois à ça. Ça va renforcer le plaisir à travailler ensemble youpi. Bon je n’ai pas mis d’arabe ou de noir, il n’y avait pas d’enfants de leur couleur de toute façon. Ah il y a des roms donc musulmans, merde je n’ai pas mis de musulman.

    Bref, vous croyiez que la loi entraînait des complications de recrutement, non elle affirme juste un droit à l’indifférenciation justement. A rappeler que le boulot du recruteur est de se limiter à trouver le profil correspondant au poste. Et qu’il lui est exclu d’imaginer que le sexe ou l’âge ou les origines pouvait être un critère au regard du poste demandé.

    Mais je rappelle, que le secteur s’est affranchi de toute formation sur ce sujet. Ce qui entraîne effectivement une cohorte de recruteurs sûrs de leur bon droit mais n’ayant jamais lu un texte sur le cadre qui les concerne.

    #672358
    Photo du profil de Maxime
    Matim
    Participant

    Ben voilà…. c’est le résultat prévisible de ce type de filtre.

    Continuons à faire semblant  et à rentrer dans les cases de la bien pensance… ça rassure certainement certains. Mais derrière on accentue les difficultés de recrutement et les faux semblants, c’est donc PIRE ! (les retours des recruteurs ici même suffisent à s’en rendre compte)

    Je le redis, puisque quelqu’un avait posé la question, les ASH n’appliquent pas du tout cette politique extrémiste (ex « Recrute son Directeur H/F… il sera chargé de .. etc )

    Quel bordel.

    **

    #672239
    Photo du profil de XXYYZZ
    XXYYZZ
    Participant

    Hasard du calendrier en modérant les offres je viens de voir celle ci, il y a 2 minutes.

    ;Bonjour.

    ;Pour l’annonce j’indique animateur/trice afin que l’annonce soit publiée mais soyons honnête je vais privilégier une candidature d’UNE animatrice car nous sommes 3 dans l’équipe et j’ai déjà un animateur pour mon séjour.

    C’est un séjour avec un groupe d’ado de 14-17 ans du 12 au 26 juillet 2018 (prévoir 1 jour avant et 1 jour après pour les convoyages)
    Je passe la suite.

    Au moins c'est franc, honnête et pas hypocrite.
    Je ;#039n;ai pas validé , ni rejeté. J'attends les avis de la référente annonce.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Photo du profil de XXYYZZ XXYYZZ.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Photo du profil de XXYYZZ XXYYZZ.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Photo du profil de XXYYZZ XXYYZZ.
    #672234
    Photo du profil de XXYYZZ
    XXYYZZ
    Participant

    Avé à tous

    Effectivement le texte du CEREQ est facile à lire; mais il ne prouve rien. Il dit simplement que le discrimination continu.

    Mais de nombreux autres rapports montrent bien, après enquête et chiffres , les avantages d’une équipe mixte.

    La mixité améliore la performance des équipes et surtout DIMINUE LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL

    Quelques exemples : le rapport 3gender Scan3 avec l’appui de l’UNESCO;
    Des articles dans Focus RH, cadre emploi et Global Contact. j’en passe.

    De plus comment un recruteur qui a déjà engagé des femmes peux il être accusé de faire de la discrimination s’il demande un homme.
    Pour en revenir au ACM. Récemment une offre recrutait deux anims , de préférence un garçon et une fille,. Prétendre qu’il pratique de la discrimination est idiot, puisqu’il recrute les deux sexes.
    C’est d’ailleurs un argument que l’on pourrait évoquer en cas de procès ,très improbable. A moins de s’appeler Chicanneau ou la Comtesse comme dans la pièce de Racine.
    Ceci m’a été indiqué par un syndicaliste qui siège au prud’hommes, coté salarié.

    Enfin je me répète, mais tant pis.
    Avec des enfants, je pense que, en cas de mal être physique ou moral et pour certains aspects de la vie quotidienne, la majorité des enfants préfèreront s’adresser à une personne d’un sexe choisi par eux.
    Le contraire serait montrer du mépris envers ces mineurs, là.

    Allez bye

    #672195
    Photo du profil de DELANGUE
    Narumo
    Participant

    Ça n’a rien à voir. Tu travail avec l’organisme que tu veux et si il ne te plait pas libre à toi de ne pas travailler pour lui.

    J’ai écumé les organismes et tous sans exception demande une parité même minime.

    Pour ce qui est des compétences c’est pareil. Si j’ai un séjour où un BSB (ou BNSSA ou MNS ou autre) est recommandé parce que la pratique aquatique est le thème du séjour et que les enfants ont + de 14 ans et bien pourquoi pas.

    Si j’ai un séjour thématique art du cirque, il en va de même que mon recrutement sera axé en plus des compétences éxigés (et normales) d’un animateur, qu’ils aient des connaissances en art du cirque. Tout ça pour éviter de les mettre EUX en difficulté sur des animations qu’ils ne seront pas a même de gérer. Et du coup sur qui ça se reporte et cause du tord? Aux enfants eux même.

    Pour le frais et dispo le matin et « gentil » avec les enfants, tu mélange compétences et qualités requises.

    #672158
    Photo du profil de ludou
    ludou
    Participant

    salut,

    Aujourd’hui les organisme demandent à avoir une parité dans l’équipe et bien souvent à cause des parents qui eux même la réclame.

    et quand les parents voudront que les animatrices ne soient pas rousses et que les animateurs ne soient pas chauves, que l’organisme donnera des consignes (orales bien sûr), que feras-tu ?

     

    Et juste, concernant la/le SB, tu peux exiger à un candidat d’avoir son BSB même si la loi ne t’y contraint pas (tous >14 ans). Comme tu peux exiger qu’il sache faire du diabolo ou qu’il soit frais et dispo le matin… Tu peux même exiger qu’il soit sympa avec les enfants ;-)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Photo du profil de ludou ludou.
    #672152
    Photo du profil de DELANGUE
    Narumo
    Participant

    Simon, il y a méprise dans mes propos. Moi je te parle pas philosophiquement du pourquoi, je te parle du terrain! Aujourd’hui les organisme demandent à avoir une parité dans l’équipe et bien souvent à cause des parents qui eux même la réclame.

    Ensuite il ne faut pas confondre égalité et équité! Les hommes et les femmes sont différents sous bien des aspects, et c’est un fait indéniable. C’est pas moi de ma petite personne qui le dit, c’est la science, la biologie plus précisément et même la philosophie.

    Petite parenthèse, je suis éducateur spécialisé, donc les minorités, les problèmes de discriminations en tout genre et les problèmes sociaux qui en découlent j’en connais un rayon, c’est mon travail! Je lute moi même contre ça chaque jour et à tous les niveau de la société (particulier, entreprise, groupes, asso, politique, etc).

    Ici ça n’est pas le débat.

    Je trouve normal et même positif qu’une certaine mixité soit respecté. N’oublions pas que nous travaillons pour les enfants et avec les enfants. Et justement, qu’ils aient pendant 1 semaine, 1 mois ou plus des référents, des « modèles » (pas dans le sens où nous sommes de modèle, mais plus subtilement nous le sommes pour eux) diversifiés je trouve ça plutôt cool. Alors oui j’essaye aussi, même si l’orga ne le précise pas, d’avoir de la mixité, au moins au minimum. Tout comme je recrute des gens pour leurs compétences et appétences, quelque soit leur âge, origine, penchant sexuel, couleur de peau, milieu social et j’en passe (la liste est longue comme je l’ai déjà dit).

    Le monde est fait d’hommes et de femmes, et nous n’avons pas la même façon de penser, d’agir et d’interpréter. Et c’est très bien ainsi au contraire.

    Ici c’est une plateforme de recrutement, où l’on vient chercher des personnes selon leurs compétences, diplômes et capacités à encadre un séjour.

    La par exemple je pars avec un orga qui me demande la parité dans l’équipe au minimum. Mon séjour à 8 jeunes de 12 à 17 ans a l’étranger au bord de la mer, donc 1 seul anim a recruter. Celui ci doit donc être une femme, de 21 ans, avec PSC1 et SB (ou mieux). Je ne vais pas perdre mon temps, et celui des candidats potentiels à répondre à des annonces de garçons puisque je ne pourrai pas les prendre (et on est pas beaucoup de directeurs à répondre à toutes les demandes qu’on nous envoie). Donc si je peux ne pas désillusionner des candidats garçon et remplir ma boite mail de candidatures ne correspondant pas aux critères imposés par l’orga et par la loi (je parle ici de l’age mini et du SB car quelques jeunes en dessous de 14 ans), c’est quand même plus agréable pour tout le monde.

     

    Et ensuite je répète et je signe, ça n’empêche en RIEN la discrimination.

    SI (et ça n’est pas le cas), je suis un gros raciste qui ne peux pas bosser avec des noirs, lors de l’entretient je trouverai une excuse pour ne jamais en prendre dans mon équipe. Alors oui le mail me sera parvenu quand même, mais au final le choix reste à l’entière discrétion du/de la directeur/trice.

    Il en va de même pour le sexe. Si le directeur/trice veux recruter un homme ou une femme pour X ou Y raison, il fera le tri dans sa boite mail et ne recrutera que la personne dont il a « besoin » à ce moment la.

    D’où (pour moi) la non utilité de bloquer les annonces ne demandant qu’une animatrice ou qu’un animateur.

    #672039
    Photo du profil de ludou
    ludou
    Participant

    En effet, texte très accessible et très clair sur les enjeux qu’on qualifiait autrefois de discrimination positive. J’ai le même avis que toi sur la question. Mais ça ne répond pas à toutes les remarques d’exaspération, notamment celles qui ne parlent pas de recruter des mecs ou des nanas pour leurs qualités de mecs ou de nanas, mais bien pour avoir une diversité de personnes dans une équipe.

    Planet’anim a toujours été un lieu de discussion de ces enjeux, et je me réjouis de l’aspect formatif, informatif dont tu parles.

    Le « Gnéééé pas content » est une porte d’entrée, parfois, à la discussion. Si nous posons sur une intervention un filtre « valable » ou « non-valable » parce que l’état d’esprit ne nous semble pas propice à ce que nous imaginons être un débat, une discussion, alors on se ferme à la grande majorité des rencontres et échanges. Ceci dit, je peux comprendre une certaine lassitude, vraiment.

    #672034
    Photo du profil de Simon
    Simon
    Administrateur

    Tiens pour contribuer à la recherche et à la documentation.
    Un texte qui va tout à fait dans le sens de ce que je tente d’expliquer et qui nourrit d’ailleurs l’esprit de la loi.
    Le Cereq est consulté lors de l’élaboration des textes :
    https://www.letudiant.fr/educpros/actualite/la-mixite-a-l-embauche-une-reelle-avancee-vers-l-egalite-hommes-femmes.html

    Ce texte très accessible est éclairant à son 1er paragraphe. C’est typiquement la difficulté à laquelle on est confronté dans notre conversation.

    #672033
    Photo du profil de Simon
    Simon
    Administrateur

    @ludou

    Je ne diminue pas l’intérêt, et il est immense, de discuter effectivement et impérativement des politiques de l’emploi et de ce qui y est associé : marché de l’emploi, précarité, notions de compétence. Mais à mon avis, il faut ne pas entraîner de confusion et surtout ne pas se tromper vis-à-vis de l’interpellation initiale. Elle n’est pas en effet dans ce type d’échange.

    D’où la violence des propose qu’on me prête. Mais elle est initiale et élevée dans cette discussion avec des propos très futiles prêtant des intentions ou des responsabilités imaginaires à l’association. Ce n’est effectivement pas elle qui a pondu les lois. Elle a eu juste le sérieux d’y travailler. D’où l’invitation sarcastique aux personnes à se renseigner. Sarcastique, je le concède mais aussi un plaidoyer vraiment !

    Quand je dis que le secteur n’est pas formé au recrutement, c’est un constat, désagréable mais vrai et qu’il serait nécessaire de palier. Au delà des considérations politiques et avis, il convient aussi de s’approprier l’existant, le fonctionnement actuel, le cadre qui régit le recrutement. Et là ce n’est pas un avis, c’est une réalité qu’il faut faire sienne.

    Ça permettrait ensuite d’avoir alors des échanges dignes d’intérêt. D’où la démarche bienvenue qui serait de demander pourquoi la règle, comment la règle, qui la règle, etc… Et de sortir du gnéé pas content.

    #672011
    Photo du profil de ludou
    ludou
    Participant

    C’est bien d’expliquer le pourquoi, mais je suis circonspect sur la manière de renvoyer à la gueule d’un participant qui vient pour échanger et donner son point de vue, qu’il n’est pas malin d’assumer publiquement ses idées… On ne peut pas dire que ça ouvre le dialogue, si ?

    Bref, il y a aussi une forme de déformation de l’idée de « recrutement » lorsqu’on lit les interventions jusqu’au-boutistes de Simon. Qui, mis à part les morts de l’âme des grandes entreprises déshumanisantes, réfléchit un recrutement uniquement du point de vue des compétences ? Ne pourrait-on pas y déceler un calque du modèle ultra-capitaliste (cf. la critique politique de la notion de compétence : Butlen & Dolz, Charbonnier…), à considérer une rencontre humaine (le recrutement, ou l’acte de postuler) uniquement sous le jour de ses compétences ?

    Je conviens qu’il est difficile de détacher le but caché (la réduction, voire la disparition des phénomènes de domination et de discrimination dans le contexte du travail) des conséquences pratiques (règlement particulièrement intransigeant sur ce site), mais ça pourrait s’avérer nécessaire. D’autant que le rôle indéniable de sensibilisation à ce sujet par l’association et le site Planet’Anim depuis des années risque de s’effacer, à force de repousser les recruteurs et les candidats vers d’autres plateformes (notamment les réseaux sociaux) qui, elles, ne filtrent, ne sensibilisent et ne diffusent aucune idée sur ce sujet.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Photo du profil de ludou ludou.
    #671949
    Photo du profil de Simon
    Simon
    Administrateur

    @delangue

    La recherche de mixité ou de parité dans une équipe n’est pas un motif valable ou reconnu aujourd’hui. Au contraire.
    Il y a confusion avec les règles de parité qu’on entend parler dans l’actualité mais qui concerne un milieu très spécifique : soit celui de la politique soit celui de milieux de décision économique : grandes entreprises, conseil d’administration ou conseil de surveillance.

    Cette règle sinon ne s’applique pas dans le milieu commun et à l’inverse n’est pas du tout recherché par l’esprit de la loi (législative et non pas de Planet’anim qui ne fait que l’appliquer). En effet, s’astreindre à rechercher une équipe mixte ou paritaire c’est du coup dire que les hommes et les femmes n’ont pas les même compétences et qualités ce que justement la loi en dit l’inverse. C’est pour ça qu’il n’existe aucune obligation d’avoir une équipe mixte encore moins paritaire.

    La discrimination est justement là : dans se dire lors d’un recrutement : tiens j’ai déjà plein de garçons il me faut donc une fille parce que quoi, ils ne bossent pas pareils, ils ne pensent pas pareils, « ils apporteront quelque chose de différent ».

    Dans notre corps de métier comme dans la plupart des autres, la réglementation ne reconnaît pas d’exception à ce principe.

    La discrimination est caractérisée à n’importe quelle étape du recrutement. Du coup, s’en réclamer publiquement sur un forum de discussion n’était peut être pas le plus judicieux.

    Enfin, la charge de la preuve est inversée dans ce type d’instruction. C’est à dire qu’en cas de reproche, ce ne sera pas le candidat à prouver qu’il a été discriminé mais bien le recruteur à prouver sa non intention à discriminer. Et dans ton cas, c’est loupé.

    Sincèrement, renseignez-vous pour de vrai et modifiez si, si vos méthodes de recrutement.

    #671422
    Photo du profil de DELANGUE
    Narumo
    Participant

    Pour être honnête moi ça m’agace cette loi « anti discrimination » sur ce site.

    Je suis directeur depuis pas mal de temps et des équipes j’ai du en constituer plus d’une.

    Quand les organismes au nom de ce même principe oblige au maximum à faire des équipes mixtes, à recruter une AS fille ou un SB garçon ou autre, et que nos premier recrutements sont unisexe, et bien je viens ici pour trouver un garçon ou une fille pour un poste spécifique.

    Au nom de ce principe ridicule (et j’expliquerai pourquoi) on casse les pieds à tout le monde. Aux directeurs d’abord qui se font rejeter leur demande de recrutement pcqu’ils ont oubliés de genrer leur annonce. Puis aux candidats, qui du coup ne sachant que je recherche spécifiquement une fille, m’envoie 1000 candidatures de garçons. Et je suis peut être le seul mais je répond à toutes les candidatures. Et la je dois préciser à ces jeunes hommes que je peux pas les prendre pcq je dois prendre une fille. Et ça me re casse les pieds.

    Ensuite analysons… Pour ne pas faire de favoritisme je fais un message pour les deux sexes sachant que je ne peux prendre qu’une fille (obligation de mon orga pour ces mêmes raisons). Un garçon m’envoie sa candidature que je dois refuser d’office pcq c’est pas une fille. Et la on est en plein dans la discrimination sexuel que vous voulez éviter.

    Alors que si l’annonce est claire, le gars la voit, lis « annonce pour une fille », et il passe directement à autre chose. Avec votre méthode, les anims se tappent à lire des annonces en entier, à y postuler (et donc à surcharger les directeurs qui ont déjà bien assez de boulot pour le peu qu’ils sont payés), pour quelque chose qu’il ne leur conviendra pas.

     

    C’est donc pour moi une perte de temps pour tout le monde, ça n’empêche aucunement la « discrimination ». Pcq si j’aime pas les noirs, les gros, les roux, les femmes, les handicaps, les gays, les croyants et autres critères de discrimination (24 selon l’Article 225-1 du code pénal), et bien lors de mon recrutement à dépiler les CV, et bien je les prends pas.

     

    Donc on résume :

    – une « loi » de ce site qui empêche aucunement la discrimination genrée (et autres)

    – qui fait perdre du temps aux directeurs, aux modérateurs et encore plus aux candidats

    – qui désillusionne les candidats ne correspondant pas à la recherche réelle

    #670747
    Photo du profil de situla
    situla
    Participant

    et quant est-il de l’âge ? ^^

    #670734
    Photo du profil de XXYYZZ
    XXYYZZ
    Participant

    Super!Cela devient de plus en plus amusant. je vois que mon pseudo est mentionné dans deux messages du 22 avril. j'en suis surpris et flatté Mdr
    D'abord Romainyan
    XXYYZZ fait parti de ceux qui modère les annonces, et il n’est pas d’accord avec ces méthodes, n’y a t’il pas un problème ?
    Puis Simon
    XXYYZZ ne modère pas les offres d’emploi. Il a comme seul mandat de modérer les candidatures. Et oui, un débat existe aussi au sein des modérateurs. Mais c’est le jeu de la démocratie que de vivre des contradictions et des rapports de force. Pour l’instant, il est en faveur des règles actuelles et et qui pour rappel existent sans changement depuis plus de 5 ans.

    Il est vrai que pendant quelques temps je n'ai modéré que les candidatures Mais actuellement je suis quasiment ,tout le temps sur les offres. Plus le temps pour les candidatures.

    Mais rassure toi romanyan le situation actuelle ne me pose pas de problèmes. A mon age (74 ans) je sais m'adapter.
    Tu devrais rester adhérent, sur le site, Romainyan . Il suffit ensuite de savoir s'y prendre.
    Et puis comment peux on t'accuser de faire de la discrimination si tu demandes un garçon, alors que tu as déjà recruter des filles.

    Pour prouver je cite la rubrique :qui somme nous du site ". On lit ceci

    Le conseil d'administration est soutenu par des personnes supplémentaires pour la modération des offres d'emploi et des candidatures. Elles agissent bien au titre de l'association. Elles sont à ce jour au nombre de 3 :
    matw25
    AnimateurBPJEPS
    XXYYZZ

    Voila salut à toutes et à tous.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 2 semaines par Photo du profil de XXYYZZ XXYYZZ.
20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 52)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

0
0
color
https://media.planetanim.fr/wp-content/themes/blake/
https://www.planetanim.fr//
#febf42
style1
paged
Chargement en cours
/home/www/planetanim/wordpress/
#
on
none
loading
#
Trier la galerie
https://media.planetanim.fr/wp-content/themes/blake
on
yes
yes
off
off
off