La bataille navale

27 avril 2010

Periwinkle

Fiche technique : la bataille navale

 

 Bataille Navale

AGE

A partir de 8 ans

DUREE

De 1 heure à 2 heures

 

NOMBRE

A partir de 15 joueurs en 2 équipes ou plus 

LIEU

En intérieur : une grande salle
En extérieur : un très grand terrain, avec des lieux boisés et/ou vallonnés pour se cacher

Introduction
I) Règles du jeu, principes de base et historique de la bataille navale
II) Préparation commune à toutes les variantes de la bataille navale
III) Ambiance et conseils
IV) Les grands jeux

Introduction

Ce grand jeu est une adaptation grandeur nature du « Touché-Coulé » qui est aussi le jeu des « cancres du fond de la classe »

Qui, à l’école, n’a pas joué à ce jeu, en s’envoyant des papiers (ou des SMS pour être moderne), quand le professeur avait le dos tourné ? La bataille navale permet aux enfants de s’amuser, tout en pouvant élaborer des stratégies poussées.

Le but du jeu ? Avoir le plus grand nombre de navires à flots à la fin de la bataille.

 

Bataille Navale

I) Règles du jeu, principes de base et historique de la Bataille Navale

La bataille navale est un jeu de société dans lequel deux joueurs tentent de couler tous les bateaux de leur adversaire. Dans un premier temps, les joueurs doivent placer leurs « navires » respectifs sur une grille tenue secrète. Ensuite, chacun à son tour, ils essayent de trouver et couler les bateaux adverses en indiquant les coordonnées visées (définies par un nombre et une lettre). Le gagnant est celui qui parvient à torpiller complètement les navires de l'adversaire avant que tous les siens ne le soient. C'est un jeu de hasard.
 
Bataille Navale - Salvo

La première version du jeu fut publiée en 1931 par la Starex Novelty Co. sous le nom de Salvo. Ce jeu est devenu populaire lors son apparition en 1943 dans les publications américaines de divertissement de la Milton Bradley Company qui l'exploita sous la forme papier jusqu'en 1967 puis en réalisa une version électronique en 1977.

Chaque joueur possède les mêmes navires, dont le nombre et le type dépendent des règles du jeu choisies.

 
 

Une disposition peut ainsi comporter :
Bataille Navale - Grille avec bateaux - Cliquez pour agrandir...• 1 porte-avions (6 cases)
• 2 croiseurs (4 cases)
• 1 contre-torpilleur (3 cases)
• 1 sous-marin (3 cases)
• 2 torpilleurs (2 cases)
(cf. grille ci-contre pour un exemple de disposition)

On peut donner d’autres noms aux différents navires : cuirassés, vedettes d’interception, ravitailleurs… A vous d’en imaginer d’autres.

La grille de jeu est toujours la même :
• numérotée de 1 à 10 horizontalement
• de A à J verticalement

Pour indiquer à son adversaire le point visé par sa torpille, le joueur donne une lettre et un nombre (par exemple : A-5, ou F-8). C’est l’intersection de cette ligne et de cette colonne qui sera visée.
En retour, afin de lui indiquer le résultat de son tir, son adversaire répondra :
• « Dans l’eau » : S’il n’y avait pas de navire sur cette coordonnée.
• « Touché ! » : S’il y avait un navire.Bataille Navale - Placements interdits
• « Touché Coulé ! » : Si toutes les parties du navire ont été touchées.

Placement des bateaux
Les bateaux sont placés horizontalement ou verticalement. On ne peut pas les positionner en diagonale. De plus, ils ne doivent ni se toucher ni se superposer. C’est à dire que pour un sous-marin de 3 cases, par exemple, les 12 cases adjacentes ne peuvent plus être utilisées pour un autre bateau.

en rouge :
les emplacements interdits

Conventionnellement, les joueurs placent des croix sur la grille lorsque les coordonnées n'ont pas touché de bateau adverse, et des ronds lorsqu'une touche a été faite. Certaines personnes décident de rejouer lorsqu’ils ont touché un navire.

Nous vous indiquons ici une règle de base. Il est possible de changer ces règles, mais il faut le préciser clairement aux joueurs avant le début du jeu.