Grippe A : nouvelles mesures pour les accueils collectifs de mineurs

 Les recommandations sont les suivantes :

1 – Rappeler aux parents la nécessité de ne pas laisser partir en accueil collectif un enfant porteur de symptômes grippaux (fièvre > 38,5°, toux, courbatures, maux de tête).

2 – En cas de survenue de symptômes grippaux chez les enfants ou le personnel, les responsables des centres devront:

  • contacter le médecin de référence du centre d’accueil ou le 15 pour organiser la prise en charge sanitaire adaptée des personnes malades en lien avec les professionnels de santé ;
  • signaler sans délai les cas à la Direction départementale de l’action sanitaire et sociale.

Par ailleurs, dans l’attente de leur prise en charge médicale, les personnes malades devront être éloignées des activités collectives et placées dans un lieu à l’écart tout en veillant à la mise en oeuvre des mesures d’hygiène adaptées ;

3 – le directeur de l’accueil collectif de mineurs devra informer :
– les parents ou représentants légaux des mineurs présentant des symptômes grippaux ;
– l’ensemble de la collectivité éducative (personnel, enfants, parents…).

4 – Pour les centres avec hébergement, les responsables devront établir des listes de personnels qualifiés susceptibles de suppléer les animateurs
malades afin de respecter les taux d’encadrement définis par le code de l’action sociale et des familles ou de contribuer à l’accompagnement individuel
ou collectif de mineurs devant rejoindre leurs familles ;

5 –  S’agissant de l’éventualité de la fermeture des accueils, les responsables des centres solliciteront les autorités préfectorales, seules compétentes sur la osition à adopter, car la situation est à évaluer au cas par cas (pour les centres avec hébergement par exemple : possibilité ou non d’isoler les
mineurs malades dans des conditions satisfaisantes, hébergement en dur ou ous tentes…). Par ailleurs, les cas de fermeture d’un centre d’accueil devront être évalués au regard du respect du taux d’encadrement définit par le code de l’action sociale. La réouverture de l’accueil sera également soumise à ’appréciation des autorités préfectorales.

6 –  En cas de fermeture d’un centre d’accueil avec hébergement, les autorités préfectorales ont la responsabilité de veiller à la bonne organisation de la
fermeture du centre et aux conditions de rapatriement ou d’hospitalisation des mineurs (le cas des mineurs relevant de l’aide sociale à l’enfance devra faire l’objet d’un traitement particulier en liaison avec les conseils généraux). La réouverture du séjour sera également soumise à l’appréciation des autorités préfectorales.

 

Des recommandations complémentaires sont faites aux représentations diplomatiques pour les centres d’hébergement à l’étranger :

1) Les représentations diplomatiques devront faire connaître les sites « conseils aux voyageurs » du Ministère des Affaires Etrangères, les destinations considérées comme « à risque » et le site de référence www.pandemiegrippale.gouv.fr

2) Ils devront également assurer une large diffusion des informations sur les mesures d’hygiène et de prévention à l’ensemble de la collectivité éducative (personnel, enfants, parents…) ;

3) Les organisateurs devront signaler aux représentations diplomatiques et consulaires les personnes présentant des symptômes grippaux et informer
parallèlement les parents ou les représentants légaux des mineurs ;

4) Il est également recommandé de respecter les mesures médicales et sanitaires du pays d’accueil. En cas de fermeture d’un séjour, il est nécessaire de se faire rendre compte par les organisateurs des conditions de rapatriement ou d’hospitalisation des mineurs.

En savoir plus :

le communiqué de presse du 2 juillet

– réagir et donner votre avis ou des informations complémentaires sur le sujet sur le forum : Grippe A (H1/N1)

 

Post by JCW

Jeankrikri