Réglementation Bivouac Bushcraft Survie

This topic contains 7 replies, has 3 voices, and was last updated by  JackSparrhow 8 months, 1 week ago.

Viewing 8 posts - 1 through 8 (of 8 total)
  • Author
    Posts
  • #758256

    JackSparrhow
    Participant

    Merci beaucoup pour vos réponses !

    En fait je ne pensais pas aux centre de loisir mais seulement aux ACM avec hébergement c’est vraie que c’est plus simple. J’ai contacté déjà quelques centres et organisateurs mais pour le moment cela ne semble pas trop les intéresser, j’ai même déposé une petite annonce ici même, on verra bien…

    Si jamais on ne se reparle pas je vous souhaite de passer un bon été ! Et encore merci à vous !

    #758222

    XXYYZZ
    Participant

    Il est vrai que toutes les DDCS ou DDCSPP n’interprètent pas les textes règlementaire de la m^me façon Donc renseigne toi donc bien.
    Mais pour l’activité bivouac en Accueil de loisirs , il y a , comme te le dis, l’intervenant précédent des animateurs qui doivent rester le soir. Il y a quelques années, du aurait trouver facilement. Maintenant , j’en suis moins sur.
    Mais une autre question risque de se poser : l’assurance. Souvent dans les accueils de loisirs ;donc sans hébergement, les activités ,les enfants et le personnel ne sont pas assurés, pour une nuitée. Il faut donc que tu contactes l’organisateur pour qu’il rajoute cette activité dans son assurance.

    mais pourquoi ne contacte tu pas, un séjour de vacances ,donc avec hébergement? tu proposes un hébergement inhabituel avec tout ce qui va avec.

    #757733

    wolflinger
    Participant

    Non pas de diplôme dans ce cas là.

    Je te conseil de prendre contact avec les accueils de loisirs avec lesquels tu envisages de travailler. Ils auront sans doute des éléments de réponses à te donner. Il n’est pas impossible que leurs réponses différent un peu des miennes. Pour l’anecdote, une fois j’étais en désaccord avec un collègue travaillant dans un autre département. Nous avons chacun contacté nos DDJS respectives et nous avons eu deux réponses différentes…

    Il y a aussi des façons de travailler différentes. La réglementation étant souvent floue, chacun la traduit comme il veut. Par exemple pour la consommation d’orties, « certains te diront pas de soucis, c’est pas de la viande » quand d’autres diront « c’est totalement interdit si ce n’est pas passé par un service d’hygiène ».

    C’est pour ça qu’il faudrait contacter les accueils environnants. Notamment concernant si tu organises de nuitées. Les bâtiments sont classés en fonction du nombre de personnes pouvant être accueillis mais aussi de leur fonction (salle de spectacle, école, hébergement de nuit…). Généralement les accueils périscolaire ne sont pas homologués pour y dormir car cela coute cher en terme d’installation de sécurité (alarme incendie, commission de sécurité annuelle…). On risque donc de te dire que ce n’est pas possible d’y dormir. Pourtant rien n’empêche à priori de dormir dehors et en cas de mauvais temps imprévu, personne ne reprochera de s’être mis à l’abri dans le bâtiment ;).

    Autre problématique que seuls les accueils pourront répondre: est-ce que les animateurs peuvent/veulent faire des nuitées? Sachant qu’il est fort probable qu’on leur dise, vous pouvez faire mais c’est bénévole…

    En gros ton projet est réalisable, pour avoir moi-même fait des choses similaires (je suis directeur, animateur nature et AEM), mais il va falloir trouver la solution à chaque petit problème.

    #756703

    JackSparrhow
    Participant

    Ok super là tu m’as appris pas mal de chose.

    Donc si j’interviens sur les séjours en ACM et restons dans l’enceinte pour plus de facilité, je peux être considéré simplement comme un intervenant dans ce cas et comme il n’y à pas de rando mais juste une nuit en bivouac belles étoiles ou cabane s’il y à possibilité sur le centre. Une soupe d’orties cuisiné allez soyons fou, par la cuisine pour rester plus que dans les clous en plus du repas normale, juste pour goûter cette soupe. Là je n’ai pas besoin de diplôme particulier si je ne me fait pas rémunérer mais juste payer une intervention ou démonstration. si j’ai bien compris ?

    Pour répondre à ta question, non je n’emploie personne c’est moi seul qui interviendrait sur les ACM

    Je te remercie de me répondre, j’ai contacté la DRJSCS pour leur poser la question mais n’est pas obtenue de réponse, ils ont probablement d’autres chats à fouetter…

    • This reply was modified 8 months, 2 weeks ago by  JackSparrhow.
    • This reply was modified 8 months, 2 weeks ago by  JackSparrhow.
    #756683

    wolflinger
    Participant

    En ACM, la nécessité d’un diplôme est surtout nécessaire pour deux raisons:

    – la réglementation du taux d’encadrement de l’équipe pédagogique: si tu es en plus, cela n’est donc pas nécessaire

    – la législation qui exige que pour encadrer, entraîner ou animer contre rémunération, il faut être à jour de sa carte professionnelle (articles L 212-11 et R 212-85 du Code du Sport) : le « bushcraft » ne fait pas partie des activités sportives mais la « randonnée » sous certains critères nécessite un diplôme spécifique (AEM, guide, CQP…). En tant que président d’association, même si ton intervention est facturée tu serais forcément bénévole (sinon illégal) et donc sans la nécessité d’être diplômé même pour la « randonnée ».

    Peut-être envisages-tu de salarié quelqu’un que l’association mettrais à disposition des ACM en facturant l’intervention. Dans ce cas, il pourrait être nécessaire qu’il soit diplômé dans le cadre de la « randonnée ».

    Ma réponse précédente était la synthèse de cette réflexion :)

    Concernant la consommation d’aliments sauvages (hors production animale), celle-ci n’est pas interdite. Par contre il est fortement recommandé de les consommer après cuisson principalement à cause de l’échinococcose alvéolaire.

    #756389

    JackSparrhow
    Participant

    Merci beaucoup pour ta réponse !

    Il y a juste un truc que je ne comprends pas trop, pourquoi si c’est une intervention bénévole il n’y à pas besoin de diplômes ? Etant une association déclarée je dispose d’un numéro de siret ainsi que de numéro de TVA donc je peux établir une facture…

    Constatant avec déception qu’il est difficile d’emmener les enfants dans la nature pour bivouaquer bien que pas impossible, il est peut être plus judicieux dans ce cas de faire cette découverte dans le centre lui-même s’il dispose d’un lieu ou il est possible de bivouaquer non ? Là pas de problème pour l’alimentation et hygiène alimentaire puisque le repas serait préparé par les cuisines et juste emporté chaud par exemple dans des cantinières adaptées. Les sanitaires seraient ceux du centre, car c’est surtout le gros point noir que je ne vois pas trop comment résoudre dans la nature…

    Pour ce qui est de faire une soupe d’orties par exemple, je pensais qu’il n’y avait aucunes réglementations interdisant de cueillir et cuisiner des aliments comme par exemple ramasser des mures ou framboises et en faire une tarte ?

    #756308

    wolflinger
    Participant

    Bonjour

    Si c’est bénévolement, pas besoin de diplôme.

    Mais dans ce type de projet, il faudra résoudre bien d’autre problèmes de réglementation (séparation fille/garçon pour les nuitées et les toilettes, conservation et suivi de la nourriture, organisation des secours…) et d’à priori (dangerosité, saleté…).

    Pour avoir organisé déjà pas mal de camps, c’est faisable mais pas simple à mettre en place. Les scouts le font.

    #755609

    JackSparrhow
    Participant

    Bonjour !

    Je suis président d’une association loi 1901, j’aimerais faire découvrir aux jeunes en séjours de vacances la pratique du bivouac, bushcrat et survie en milieu naturel, je m’explique :

    J’aimerais proposer mes services aux organisateurs ou directeur de séjours et faire découvrir ma passion de la pratique du bivouac bushcraft en emmenant des jeunes sous la responsabilité du centre donc accompagné bien sûr de l’encadrement légal par les animateurs fabriquer une cabane pour y passer la nuit, et apprendre quelques technique comme comment purifier de l’eau, faire du feu avec les moyens à notre disposition, apprendre à s’orienter, et d’autres petites choses concernant ce domaine.

    Les jeunes serait emmener sur place en un lieu de bivouac soit en mini-bus du centre, soit en une petite randonnée. Il serait donc passée une nuit en extérieur du centre si possible avec les plus grands ou au centre si le terrain le permet avec les plus jeunes.

    Ma question est donc la suivante :

    Faut t’il pour cela un diplôme spécifique d’état ? Ou puis-je juste être considéré comme un intervenant non diplômé ?

    Par avance je vous remercie de vos réponses

Viewing 8 posts - 1 through 8 (of 8 total)

You must be logged in to reply to this topic.

0
0
color
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake/
https://www.planetanim.fr//
#febf42
style1
paged
Chargement en cours
/home/www/planetanim/wordpress/
#
on
none
loading
#
Trier la galerie
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake
on
yes
yes
off
off
off