Nouveau décret – direction

Ce sujet a 6 réponses, 5 participants et a été mis à jour par Photo du profil de Simon Simon, il y a 1 mois et 2 semaines.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Articles
  • #594387
    Photo du profil de Simon
    Simon
    Administrateur

    @courriel-savoie

    Merci d’avoir partagé cette information avec nous ! :-)

    #592759
    Photo du profil de courriel.savoie
    courriel.savoie
    Participant

    un nouvel arrêté viens modifier l’UCC direction des ACM des BPJEPS :

    JORF n°0279 du 30 novembre 2017
    texte n° 81

    Arrêté du 7 novembre 2017 portant création du certificat complémentaire « direction d’un accueil collectif de mineurs » associé aux spécialités et mentions du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, du diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport et du diplôme d’Etat supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport

    NOR: SPOF1731954A

    Le ministre de l’éducation nationale et la ministre des sports,
    Vu le code du sport, notamment ses articles D. 212-26, D. 212-42 et D. 212-58 ;
    Vu l’avis de la commission professionnelle consultative des métiers du sports et de l’animation en date du 30 mars 2017,
    Arrêtent :
    Il est créé un certificat complémentaire « direction d’un accueil collectif de mineurs » associé aux spécialités et mentions du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, du diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport et du diplôme d’Etat supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport. Il est composé d’une unité capitalisable (UC).

    Les référentiels professionnel et de certification mentionnés aux articles D. 212-22 et D. 212-23, D. 212-37 et D. 212-38, D. 212-53 et D. 212-54 du code du sport figurent respectivement aux annexes I et II du présent arrêté.
    L’unité capitalisable constitutive du certificat complémentaire est attribuée selon le référentiel de certification mentionné à l’article 3 et dont l’acquisition est contrôlée par une épreuve certificative figurant en annexe III du présent arrêté.
    Les exigences préalables requises pour accéder à la formation prévues à l’article R. 212-10-17 du code du sport sont définies à l’annexe IV du présent arrêté.
    I. – Le présent arrêté entre en vigueur le 1er mai 2018.
    II. – A compter du 1er mai 2019, aucune session de formation régie par l’arrêté du 23 juillet 2004 modifié portant création d’une unité capitalisable complémentaire « direction d’un accueil collectif de mineurs » associé aux spécialités et mentions du brevet professionnel de la jeunesse de l’éducation populaire et du sport, du diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport et du diplôme d’Etat supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport ne peut être ouverte.
    III. – L’arrêté du 23 juillet 2004 modifié portant création d’une unité capitalisable complémentaire « direction d’un accueil collectif de mineurs » associé aux spécialités et mentions du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, du diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport et du diplôme d’Etat supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport est abrogé au 31 décembre 2019.
    Toutefois, les candidats admis en formation avant le 31 décembre 2019 à l’unité capitalisable complémentaire « direction d’un accueil collectif de mineurs » associé aux spécialités et mentions du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, du diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport et du diplôme d’Etat supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport demeurent régis par les dispositions de l’arrêté du 23 juillet 2004 modifié portant création d’une unité capitalisable complémentaire « direction d’un accueil collectif de mineurs » associé aux spécialités et mentions du brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, du diplôme d’Etat de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport et du diplôme d’Etat supérieur de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport.
    La directrice des sports et le directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.
    Fait le 7 novembre 2017.

    La ministre des sports,

    Pour la ministre et par délégation :

    La directrice des sports,

    L. Lefevre
    Le ministre de l’éducation nationale,

    Pour le ministre et par délégation :

    Le directeur de la jeunesse, de l’éducation populaire et de la vie associative,

    J.-B. Dujol

    Nota. – Les annexes au présent arrêté sont tenues à disposition du public sur le site internet relevant du ministre chargé des sports (http://www.sports.gouv.fr) ainsi qu’au Bulletin officiel de la jeunesse et des sports.

    #486352
    Photo du profil de michmuch
    michmuch
    Participant

    Arrêté présenté officiellement par un DDCS comme une adaptation au manque de personnel et non comme une réforme.

    Foutage de gueule?

    #480889
    Photo du profil de crevette76
    crevette76
    Administrateur

    Si je ne me trompe pas (mais je peux me tromper car je dis ça de tête), il était déjà interdit de diriger de tels accueils pour les BAFD, mais il y avait déjà des dérogations.

    Pour moi la modification n’est ni sur l’interdiction de base ni sur la possibilité de déroger, mais sur l’obligation pour l’employeur de former le bafd qui dirige à un titre professionnel pour avoir le droit de déroger. Ce qui donc n’est pas forcément un problème pour les organismes de formation, qui auront de fait plus de clients potentiels, non ?

    #480682
    Photo du profil de Shaaa
    Shaaa
    Participant

    Il semblerait que pour diriger des accueils de plus 80 mineurs plus de 80 jours, il fallait un diplôme dit « professionnel » qui pouvait différencier les « gros » accueils supposés périscolaires et à l’année des séjours occasionnels. Maintenant, cette petite barrière a été gentiment sautée… dans la lignée de l’assouplissement des taux d’encadrement et de l’extension des équivalences au Bafa.

    On peut imaginer les quelques récriminations d’organismes de formation (pas contents pour leurs coûteuses formations professionnelles) qui sont aussi employeurs (contents de pouvoir recruter plus facilement des directions… et à moindre coût).

    Sacré réforme ! :-D

    #480445
    Photo du profil de Simon
    Simon
    Administrateur

    Salut,

    Je ne savais même pas que ces directions étaient interdites aux BAFD jusqu’à présent(enfin je le comprends comme ça en lisant l’arrêté).

    Ça se vérifiait sur le terrain?

    #479996
    Photo du profil de Shaaa
    Shaaa
    Participant
7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

0
0
color
https://media.planetanim.fr/wp-content/themes/blake/
https://www.planetanim.fr//
#febf42
style1
paged
Chargement en cours
/home/www/planetanim/wordpress/
#
on
none
loading
#
Trier la galerie
https://media.planetanim.fr/wp-content/themes/blake
on
yes
yes
off
off
off