l’image des anims sur les réseaux sociaux après un séjour de vacances

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 64)
  • Auteur
    Messages
  • #59503
    Import
    @import

    Non, je ne vois pas ce qu’il y a de plus à dire, je pense que ce n’est pas mal de prolonger l’ambiance de la colo, de se rappeler des souvenirs, mais comme je l’ai dit ça ne dure qu’un temps ça s’arrêtera tout seul !

    #59507
    crevette76
    @crevette76

    c’est très léger comme « raison ».

    et surtout contradictoire avec les propos que tu énonces un peu partout ici.
    « ils me le demandent »

    pourtant quand ils te demandent de ne pas manger leur moussaka tu ne cèdes pas…
    donc pour facebook, tu laisses « l’enfant-roi décider pour lui tout seul ce qui est bon, au risque que ça soit mauvais (style Veruca Salt dans Charlie et la chocolaterie)… » (source que j’ai prise quasi au hasard, je pourrais citer beaucoup d’autres de tes posts)

    Rien pigé, ou alors tu ne veux pas nous dire la vraie raison, ou alors tu ne sais pas l’identifier ?

    #59513
    Import
    @import

    Ils le demandent à tous les animateurs, ils me le demandent, je ne vois pas pourquoi je ferais exception, je sais qu’ils vont garder contact un temps et se lasser, sauf certains qui continuent et que je revois tous les ans sur mes centres, mais justement je veille bien à cette distinction sur ce qu’ils peuvent voir ou pas (en dehors de cela je ne suis pas du style à m’afficher sur facebook en version déjantée… Mais c’est juste pour qu’ils ne puissent pas lire des messages échangés avec des amis de longue date, des délires entre nous)

    #59514
    crevette76
    @crevette76

    Et peux-tu nous dire quelles sont les raisons qui te poussent à donner accès à ce profil – le tien, même si c’est en version proprette immaculée de l’animateur « parfait »- aux mômes ?

    #59515
    Import
    @import

    Personnellement j’ai créé un groupe sur Facebook qui s’appelle « jeune de colos » et j’en ai restreint la visibilité des données comme ça ils ne voient pas ma vie personnelle (même s’il y a d’autres moyens d’y accéder c’est évident !)

    #59516
    crevette76
    @crevette76

    ça n’a juste rien à voir avec le fait de « vivre avec son temps », tous les animateurs ont eu un jour à décider s’ils laissaient des coordonnées à eux aux mômes en fin de séjour.

    que ce soit un mail ou une adresse courrier ne change pas grand chose aux raisons qui font qu’on la transmet… ou pas.

    Concernant les « réseaux sociaux », j’ai l’impression que l’usage qui en est fait est assez peu de se dire si « on sera là l’année d’après ou pas », assez peu de s’envoyer des messages comme par courrier ou mail ; mais plutôt un partage de données plus ou moins personnelles à des gens qu’on connait plus ou moins.
    Et que donc les raisons de donner -ou pas- l’accès à ça aux mômes sont encore sensiblement différentes… et probablement encore plus liées que pour mail/adresse à des notions d’égo qui n’ont pas grand chose à faire là.
    Non ?

    #59521
    Import
    @import

    Chacun son truc (il faut vivre avec son temps) ! A chaque centre que j’ai fait, les jeunes voulaient garder le contact pour savoir si on revenait l’année suivante par exemple…

    #59524
    Langelous
    @langelous

    Ezio_Auditore a écrit :
    … on donne au moins une adresse mail…

    Au risque de mal comprendre, je souligne juste qu’on n’est pas obligé de donner quoique ce soit. En ce qui me concerne, je ne donne rien puisque je pars du principe que la colo est délimitée dans le temps et l’espace et je ne vois aucun intérêt de poursuivre une relation au delà des murs de la colo.

    Cordialement

    #59528
    Import
    @import

    Je pense que ça regarde chacun effectivement de donner son facebook ou pas à l’issue d’un centre de vacances. de toute façon, on donne au moins une adresse mail, et le jeune est tout à fait capable de retrouver l’animateur sur facebook rien qu’avec son nom et son prénom, mais si l’animateur s’est correctement protégé, libre à lui d’accepter ou de refuser le contact puisqu’il reçoit une invitation.

    #59532
    Nicolas
    @kane

    Anonymous a écrit :
    Personnellement, j’ai décidé après quelques colos ados de ne plus le faire : ma vie privée ne regarde que moi, et je ne veux pas avoir à me demander à chaque post si ce que j’écris décrédibilise la colo et les adultes qui y ont travaillé ou non.

    Si tu te poses ce genre de questions quand tu veux faire une intervention, écrite ou orale et où qu’elle soit, c’est plus ta cohérence que tu devrais mettre en cause que ton utilisation des réseaux sociaux ce me semble.

    Pour les animateurs la réponse et la même, qu’ils fassent donc bien ce qu’ils veulent, ça ne regarde qu’eux (et la justice à la limite).

    #61031
    Hanu
    @hanu

    Mais quand même ! De ce que je comprends , tu reviens à uà une séparation, au cloisonnement des activités, pratiques scolaires quoi… l’apprentissage, et après la récré… On joue un temps, on apprend de l’autre
    S’il ne faut pas jouer pour apprendre, en revanche, on apprend en jouant (c’est pas moi qui le dit, mais je suis bien d’accord !).

    Je n’ai jamais dit qu’un enfant n’apprendra rien en jouant. Au contraire il apprendra tout un tas de choses, notamment les choses de la vie, les relations entre pairs … La nuance c’est que personnellement je n’attends pas que les enfants apprennent. Je n’attends rien pour une raison.

    Il se trouve que si je suis animateur et que j’interviens sur un temps libre. Aussi libre que le gamin qui reste seul chez lui les jours de vacances en attendant que maman rentre du travail. Sur ce temps où l’enfant est seul personne n’attend rien de lui. Je n’ai donc aucune légitimité à attendre quelque chose de l’enfant sur ce temps sous prétexte que sa mère l’a inscrit à l’AL. (hormis le respect du cadre de la loi…)

    « Fais ce que tu veux ! » « Just Do It ! » Vive le Club Med et la société de consommation ! OK, je pousse un peu… Mais quand même…

    Je ne comprends pas ce qui pose problème quand j’explique qu’un enfant est libre de faire ce qu’il veut de ses loisirs. Quand toi adulte, tu vas le samedi soir au bowling, imagine si tu avais un gars sur le dos qui attendait quelque chose de toi et qui t’emmerdais pour que tu t’améliores au bowling, que tu sois plus coopératif avec ton binôme… Est ce que tu reviendrais ?

    Tu t’amélioreras de toute façon peut être en jouant. Parce que tu te feras vanner par tes potes tu auras travaillé sur ta capacité à emmagasiner des vannes et à répliquer et parce que tu auras passé un bon moment avec tes potes le « vivre ensemble » aura été « travaillé ». Le gars du bowling qui voulait améliorer ton talent au bowling est totalement inutile la dedans. Au contraire il va venir interférer avec la magie des relations humaines et dénaturer ce temps libre pour t’apporter quelque chose que tu ne veux pas. (Et si tu le veux, tu trouveras le moyen d’aller le demander et là pas de soucis…)

    Le gars du bowling tu pourrais l’apprécier si il venait proposer au groupe des variantes de jeu, si il vous apportait des boissons, si il mettait une bonne musique, si il passait s’assurer que vous passez une bonne soirée (à transposer ces exemples par « animer » ou « donner du fun »)

    #61051
    moilapa
    @moilapa

    Pour le reste, je vais essayer de répondre à des interprétations un peu faciles de phrases découpées et de rafales de questions provocs (sympa l’accueil sur ce forum!).

    En quoi mes questions sont-elles provoquent ?

    Et qu’est-ce qui t’embête dans le fait que l’on questionne tes affirmations ?
    Te sens-tu agressé parce que l’on te questionne ? que l’on essaie d’en savoir plus sur ce qu’il y a dans tes affirmations qui pourraient paraître « à l’emporte-pièce ?

    Et surtout : bin, tu pourrais répondre à mes questions ?

    #61056
    XXYYZZ
    @xxyyzz

    Avé mendi.Tout d’abord permet moi de te souhaiter, aussi, la bienvenue sur le forum de Planetanim.
    J’espère que tu vas continuer à poster

    Je me permets de donner mon humble avis.

    Mendi a écrit :
    Je suis évidemment d’accord que tout jeu doit être libre (pléonasme!!!).
    Mais la logique libérale (ou libérale-libertaire peut-être) réside dans le fait, selon moi, d’avoir comme priorité uniquement le plaisir individuel de l’enfant sans que les comportements et la vie collective soient interrogés.
    J’ai la naïveté (ou la force, c’est selon…) de croire que le plaisir individuel augmente proportionnellement au plaisir (bien-être) collectif, et le sens Politique de nos actions (en ce que l’on permet le collectif, le conflit et la réappropriation de la parole) dépasse l’intérêt consumériste et individuel.

    Bien sur c’est le mot uniquement qui pose problème.
    Pour moi je ne vois pas d’opposition entre le plaisir individuel et le plaisir collectif. Un enfant qui ne prends pas de plaisir individuellement? ne pourra pas ( à mon sens) s’intégrer à un groupe. L’un ne vas pas sans l’autre. C’est d’ailleurs l’une des difficultés principale du travail d’animateur.Satisfaire le groupe sans ignorer le plaisir de chaque enfant.

    Et, de ce que je vois dans ma pratique, ce ne sont pas ces moments que les jeunes gardent en tête comme les meilleurs, mais souvent le voyage en bus ou ces petits bouts de choses ou la parole s’est produite, où l’individu(e) a pris sa place dans le groupe…

    Tu penses vraiment, qu’il n’y a que pendant les voyages en bus qu’il n’y a que des petits bouts de choses où l’individu prends sa place dans le groupe ?
    Personnellement je pense que cela peux se faire à touts moments, pendants les jeux, les autres activités, les repas, les moments informels, les autres moments de vie quotidienne. Dans ces fameux moments l’adulte doit être présents pour répondre aux éventuelles demandes, informer ,susciter des activités, favoriser les relations etc

    Allez bye

    #61071
    Mendi
    @mendi

    L’usage qui est fait des forums de ré-agir vite, en un minimum de mots, en étant connecté en permanence (celui.celle qui a le dernier mot a raison) est pour moi un prémisse de Facebook (l’initiateur même en a démontré la suite logique).
    Pour le reste, je vais essayer de répondre à des interprétations un peu faciles de phrases découpées et de rafales de questions provocs (sympa l’accueil sur ce forum!).
    Je suis évidemment d’accord que tout jeu doit être libre (pléonasme!!!).
    Mais la logique libérale (ou libérale-libertaire peut-être) réside dans le fait, selon moi, d’avoir comme priorité uniquement le plaisir individuel de l’enfant sans que les comportements et la vie collective soient interrogés.
    Un « petit con assisté, compétitif, individualiste », j’en attends plus que simplement de lui faire plaisir, car je suis éducatrice populaire et travaille pour autre chose qu’une prestation individuelle. D’autres s’occupent de ça, tant mieux. J’ai la naïveté (ou la force, c’est selon…) de croire que le plaisir individuel augmente proportionnellement au plaisir (bien-être) collectif, et le sens Politique de nos actions (en ce que l’on permet le collectif, le conflit et la réappropriation de la parole) dépasse l’intérêt consumériste et individuel. De dire que nous sommes tou.te.s consommateur.trice.s de loisirs, c’est une chose, de s’en satisfaire en est une autre…
    Et, de ce que je vois dans ma pratique, ce ne sont pas ces moments que les jeunes gardent en tête comme les meilleurs, mais souvent le voyage en bus ou ces petits bouts de choses ou la parole s’est produite, où l’individu.e a pris sa place dans le groupe…

    #61096
    Images
    @images

    Bonjour à toi et bienvenue sur le forum… qui n’est pas plus le prémices de facebook que l’évolution du singe n’est le prémices de la bombe nucléaire… :lol:

    Logique ultra-libérale, quoi ! « Fais ce que tu veux ! » « Just Do It ! » Vive le Club Med et la société de consommation ! OK, je pousse un peu… Mais quand même…

    J’adore le « quand même » qui rend le « Ok, je pousse un peu » juste assez présent pour atténuer l’attaques qui précèdes mais assez fort pour affirmer que tu n’en penses pas moins….

    Sur le fond de la remarque citée, j’aimerais bien savoir en quoi le fait de favoriser le jeu et l’activité libre entre les enfants durant LEUR temps de loisirs implique nécessairement une logique ultra-libérale (qu’est-ce donc d’ailleurs sinon un slogan fourre-tout ?) ou de consommation ?

    Une fois de plus je me demande ce que l’on entend par « société de consommation » ? Ne sommes nous pas tous consommateurs (et donc, par définition, des grands méchants pas beaux ) ?
    En quoi l’idée de consommer pendant ces loisirs est elle dérangeante ?

    #61098
    moilapa
    @moilapa

    C’est quoi la finalité d’un accueil enfants selon toi ?

    D’un temps de loisirs enfants ?

    #61100
    Mendi
    @mendi

    Je suis nouvelle sur ce forum et ne suis pas fan de ce mode de communication (prémices de Facebook) mais suis interpellée par tes propos, Hanu (bien que j’en partage certains!). Je trouve ta définition de l’éducation bien réductrice, certainement pour appuyer ta rhétorique… Mais quand même ! De ce que je comprends , tu reviens à uà une séparation, au cloisonnement des activités, pratiques scolaires quoi… l’apprentissage, et après la récré… On joue un temps, on apprend de l’autre
    S’il ne faut pas jouer pour apprendre, en revanche, on apprend en jouant (c’est pas moi qui le dit, mais je suis bien d’accord !).
    Et puis, n’attends-tu réellement rien du public que tu as en face ? Mouais, bravo si c’est vrai…
    « si j’ai un gamin qui est un parfait petit con assisté, compétitif, individualiste je n’attends rien de lui (hormis ce qui est dicté par le cadre de la loi, c’est à dire respect des autres…). La finalité d’un accueil d’enfants est justement que l’enfant s’amuse librement. »
    Logique ultra-libérale, quoi ! « Fais ce que tu veux ! » « Just Do It ! » Vive le Club Med et la société de consommation ! OK, je pousse un peu… Mais quand même…

    #61212
    Images
    @images

    sauf si tu choisis facebook comme mode de communication pro et non perso…

    #61216
    Reyrolle
    @reyrolle

    Le seul problème que je vois ici.. pourquoi être ‘ami’ sur facebook avec les enfants que l’on a suivit tout l’été ? Pour moi Facebook c’est un pseudo, des informations, que je partage avec les personnes que j’ai choisit.. et je ne choisis pas les enfants avec qui je travaille. Comme pour tout boulot je pense, il faut savoir mettre une barrière entre la vie pro et personnelle.

    #65997
    Import
    @import
20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 64)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

0
0
color
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake/
https://www.planetanim.fr//
#febf42
style1
paged
Chargement en cours
/home/www/planetanim/wordpress/
#
on
none
loading
#
Trier la galerie
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake
on
yes
yes
off
off
off