Le projet pédagogique

16 sujets de 41 à 56 (sur un total de 56)
  • Auteur
    Messages
  • #50785
    balthazaar
    @balthazaar

    Le côté démocratique des projets de colos, c’est qu’ils sont proposés au public de façon explicite et sans limite d’accès.

    Alors n’importe quel animateur, enfant ou parent peut choisir un centre selon ses préférences : la vie de groupe, les activités à sensations, l’apprentissage de l’anglais ou de la musique, etc.
    Donc théoriquement, sont voués à disparaître les projets qui n’intéressent personne.

    Le fonctionnement où les animateurs participent ainsi que les enfants… et les familles, à mon avis ça s’adresse en priorité aux centres permanents. Eux ils ont presque une obligation de sonder leur public régulièrement s’ils ne veulent pas s’enfoncer, ils sont quasiment obligés de rencontrer régulièrement les familles, de donner aux enfants et aux animateurs les moyens de participer à l’organisation du centre.

    Sur le reste est-ce que les animateurs ont vraiment toute la liberté, ou alors est-ce qu’ils ont juste une participation qui leur est permise? A quel moment est-on plus dans le projet de fonctionnement ou dans le projet pédagogique?

    #50852
    labidouillerie
    @gastrin

    Ggamer a écrit :
    Salut

    Heu… 3 personnes, c’est toute l’équipe ? Ok, je souhaite voir la même vidéo avec une équipe de 15 animateurs maintenant…

    A +

    Chiche ! on monte un séjour à belle île pour le mois d’aout et on procèdera de la même manière pour ecrire le projet péda on sera pas 15 mais 7-8 c’est une première étape !!! du coup j’essairai de faire un petit clip

    c’est une bonne porte d’entrée pour discuter de la taille des équipes et du sens, aujourd’hui, de faire des centres à 80, 100 ou 150 enfants… En terme d’organisation, comment faire autrement qu’une normalisation standard des groupes lorsqu’il y a 20, 30 ou 40 animateurs…?

    Il y a là deux chose
    la première le sens d’organiser une colo à 150 enfant. j’ai envie de dire tout dépend de comment s’organise cette colo. personnellement j’ai beaucoup de mal avec ça mais pourquoi pas, tout dépend de ce que l’on veux y faire dans cette colo !
    à la second je répond dans la suite du message

    effectivement, et à l’inverse, quand tu as 35 animateurs + adjoints + ass. san. le consensus à 40 me fait bien marrer….

    en effet au delà d’un certain nombre la technique est à adapter, ce serai de la pure folie d’utiliser l’outil proposé tel quel ! mais on peu réfléchir les choses, penser à diviser le travail, créer des commissions pour refléchir tel ou tel aspect du PP, mais sur une journée de prep je pense que c’est possible.
    après je comprend bien que c’est pas quelque chose de facil à faire mais j’ai quand même la conviction profonde que la qualité de l’animation ne peut en etre que meilleur.
    le monde de l’animation est plein de gens qui on envie de s’impliquer d’avantage dans les projet péda, en leur laissant la parole on y gagne

    Citation :

    labidouillerie a écrit :

    @dir_cv

    dans l’unique cas ou les valeurs educative du projet de l’organisateur sont anti démocratique,

    où ai je écrit cela?

    je vous demande de relire mon propos, il s’agit d’une réponse a l’argument qui était le votre de dire que le directeur est garant du projet educatif et qu’en cela il ne pouvait se permettre de donner le champ libre à l’équipe pour la rédaction du projet péda.

    #51095
    ludou
    @ludou

    c’est une bonne porte d’entrée pour discuter de la taille des équipes et du sens, aujourd’hui, de faire des centres à 80, 100 ou 150 enfants… En terme d’organisation, comment faire autrement qu’une normalisation standard des groupes lorsqu’il y a 20, 30 ou 40 animateurs…?

    #51099
    BlandineP
    @blandinep

    dir_cv a écrit :
    et d’ailleurs il y a 20 ans j’avais peut être une approche différente, mais les directions de colos sont passées par là!

    tu sais, le mode de direction démocratique, j’en suis revenu, j’avais les mêmes idées que tu exprimes dans les années 1990, mais j’ai évolué depuis…

    Ce serait intéressant d’en savoir plus… Qu’est-ce qui a fait évoluer ta manière de diriger ? Tu peux en dire davantage ?

    #51100
    dir_cv
    @dir_cv

    Ggamer a écrit :
    Salut

    labidouillerie a écrit :
    Voilà, il est possible de construire un projet pédagogique avec toute l’équipe d’animation.

    Heu… 3 personnes, c’est toute l’équipe ? Ok, je souhaite voir la même vidéo avec une équipe de 15 animateurs maintenant…

    A +


    effectivement, et à l’inverse, quand tu as 35 animateurs + adjoints + ass. san. le consensus à 40 me fait bien marrer….

    #51101
    Ggamer
    @ggamer

    Salut

    labidouillerie a écrit :
    Voilà, il est possible de construire un projet pédagogique avec toute l’équipe d’animation.

    Heu… 3 personnes, c’est toute l’équipe ? Ok, je souhaite voir la même vidéo avec une équipe de 15 animateurs maintenant…

    A +

    #51102
    dir_cv
    @dir_cv

    labidouillerie a écrit :

    @dir_cv

    dans l’unique cas ou les valeurs educative du projet de l’organisateur sont anti démocratique,


    où ai je écrit cela?

    cet outils de conception de projet péda ne peut ce faire ! derrière quoi ce cache-t-on ici ? vous sous entendez que les membres de l’equipe d’animation n’est pas capable de lire le projet educatif pour construire son projet personnel ? il appartient au directeur de créer l’espace de parole pour que cela est lieu point !

    non

    Qu’est ce qu’un projet de fonctionnement ? un papier dans lequelle on dit a quel heure qui fait quoi ? ni plus ni moins qu’un planning enrichi a mon sens
    votre conception de la direction me fait bondir ! il y a un fossé entre diriger et édicter.

    tu sais, le mode de direction démocratique, j’en suis revenu,
    j’avais les mêmes idées que tu exprimes dans les années 1990, mais j’ai évolué depuis…

    #51108
    XXYYZZ
    @xxyyzz

    Avé à tous

    La méthode décrite dans le premier message de ce sujet est intéressante.

    En effet il est important que les animateurs participent à la conception, à l’élaboration puis à la mise en œuvre du projet péda.
    .On peux m^me tenter d’y associer les enfants
    Au sujet du lien avec le projet éducatif de l’œuvre, oui bien sur ; mais un directeur et son équipe peuvent très bien ne retenir que quelques objectifs de ce PE.
    Il serait d’ailleurs très difficile de répondre à tous les objectifs d’un PE.
    De plus ces fameux projets éducatifs sont souvent très généraux, quelquefois même vague. Un directeur peut très bien les interpréter à sa façon.

    Enfin et surtout un projet pédagogique n’est pas figé. Il peut évoluer au cours du séjour.
    La on doit demander l’avis des enfants ; aussi bien sur le fonctionnement (par exemple les horaires du coucher), que sur les activités . Bien sur il y a des choses non négociables.

    Je pense qu’il faut dans la rédaction du PP, préciser que des modifications sont possibles en fonction des réactions des enfants, des souhaits de l’équipe, des événements qui peuvent se produire durant le séjour, des analyses des jours passés etc
    Comme l’a dit un intervenant le directeurdoit savoir intervenir de façon tres structuré. A la fois ne pas imposer ses idées ( il peux bien sur proposer), et aussi nepas laisser faire n’importe quoi, (respecter les sécurités, être réaliste et autres)

    #51179
    PROBST
    @probst

    Bonjour à tous,

    Cette proposition me parle beaucoup. Je tente de travailler depuis plusieurs années en laissant une page blanche aux animateurs.

    C’est difficile pour eux comme pour moi.
    Si je dois analyser mon rôle de directrice à ce moment là :
    – ne pas trahir les engagements du projet éducatif,
    – ne pas trahir les valeurs de chacun des participants à cette réalisation collective (animateurs et personnels de services et d’entretien),
    – rester au plus proche des besoins des enfants et redéfinir le projet si celui ci était en opposition avec ceux ci,
    – créer des outils adaptés pour permettre la discussion et la réflexion,
    – être garant du temps imparti pour discuter du projet pédagogique,
    – admettre les imperfections,
    – permettre un climat de confiance entre chacun des participants à cette œuvre collective.

    Cette démarche est longue et complexe. Elle n’est pas habituelle non plus. Pour ma part, elle demande au directeur une grande structuration de ses interventions.

    Maintenant, je travaille avec des permanents et le soucis est de faire adhérer les nouveaux arrivant (lorsque des CDD partent et d’autres arrivent) au projet défini plus tôt. Je m’aperçois aussi que même si certains éléments ont été décidé en équipe et tout le monde à donner son avis, on a pas pour autant adhésion de tous et la valeur personnelle reprends alors le dessus. J’ai aussi le soucis pour les anciens de leur faire découvrir d’autre façon de travailler et de faire des choses avec les enfants et ce n’est pas évident tous les jours non plus. Parce que pourquoi remettre en cause des choses qui fonctionne…

    Animement vôtre,
    Toutoune

    #51238
    moilapa
    @moilapa

    Plutôt intéressant si l’on compare à ce qu’il se fait le plus généralement.

    Ne reste plus qu’à ensuite repenser une partie de ces écrits avec les mômes…

    #51241
    labidouillerie
    @gastrin

    @dir_cv
    dans l’unique cas ou les valeurs educative du projet de l’organisateur sont anti démocratique, cet outils de conception de projet péda ne peut ce faire ! derrière quoi ce cache-t-on ici ? vous sous entendez que les membres de l’equipe d’animation n’est pas capable de lire le projet educatif pour construire son projet personnel ? il appartient au directeur de créer l’espace de parole pour que cela est lieu point !
    c’est là le rôle formateur du directeur
    Le dircteur dirige cela va de soit, mais l’outils proposé ici ne l’empeche nullement d’avoir ce rôle, je dirai qu’au contraire il permet à chacun de se sentir investit et legitimé dans la mise en place par la suite de projet d’animation qui jouiront sans nul doute d’une plus grande cohérence avec le projet péda.
    Qu’est ce qu’un projet de fonctionnement ? un papier dans lequelle on dit a quel heure qui fait quoi ? ni plus ni moins qu’un planning enrichi a mon sens
    votre conception de la direction me fait bondir ! il y a un fossé entre diriger et édicter.


    @lapin

    je vais tenter de repondre exhaustivement a vos interrogation :
    pas de bière : au moins quelqu’un qui a de l’humour. non il était trop tôt dans la journée pour cela mais a la fin de la réunion on est allé acheter une bouteille de rouge
    pour ce qui est des anim, il sont dans notre asso recruter sur la base de leur CV, d’un projet individuel et d’un entretien. cela dit cet vidéo bien que recemment monté à été tournée avant la création de l’asso, par une équipe qui est partie au portugal avec un groupe de 20 ados ce qui me permet de clarifier les images, il s’agit bien là de l’équipe d’animation un directeur et deux animateur, ce qui est chouette se serai pour vous de réussir a dire qui est qui ! je pense que c’est impossible en regardant la vidéo et c’est ça qu’elle illustre la capacité d’un directeur à discuter de l’integralité des aspect du séjour avec son équipe
    les decision sont prise de à l’unanimité, le tout repose bien entendu sur la confiance que l’on a en la bonne intelligence des membre de l’équipe d’où l’importance d’un recrutement bien pensé.

    donc dans cette situation la réalisation du projet péda était bien pour un séjours ado itinérent au portugal. dans la description de la vidéo vous trouverai un lien vers ce projet péda. maintenant même si les outils sont rodé, chacun peu prendre de la liberté sur la manière de les mettre en place le projet péda est entre autre là pour ça

    enfin nous fournissons bien entendu a chaque anim un outil de construction de projet sous forme de fiche avec des post it afin qu’il ne soit pas largué dans cette tache, on a bien conscience que sans ça on peut se retrouver avec tout et n’importe quoi. cette façon de faire a le double avantage de structurer les echange lors de la réunion projet péda qui entre dans le temps de préparation du séjour

    cette façon de faire nous a egalement permis d’aller beaucoup polus vite dans les autre temps de préparation du séjour

    #51379
    ludou
    @ludou

    pareil, c’est pas des vrais anims, pas de bières !

    #51387
    Lapin
    @lapin-2

    Merci labidouillerie, super idée la vidéo pour présenter la technique.

    Quelques questions :
    – y’a pas de bières sur la table : vous bossez tout le temps comme ça ?
    – idem dir_cv. la Bidouillerie à des valeurs issues de l’éducation nouvelle qui font la part belle à la participation et qui sont déjà bien ficelées (réunion/forum, « permis outil », pas de planning, coins permanents, commission menus…) : quelle place pour un discours et une attitude autre des anims ? Vous faites le tri au moment du recrutement ?
    – étape 5 : « on relit et on décide de rajouter, retirer, renommer, des morceaux » : donc le pouvoir est bien dans les mains de la direction ? Les 3 personnes autour de la table sont bien le dirlo et ses adjoints ?
    – pourquoi faire un projet péda dans votre situation ?
    – et les anims qui ne maîtrisent pas vos codes (votre vocabulaire « constat » / « objectifs » / « moyens » ; la formulation par écrit…), comment font-ils ?

    #51405
    dir_cv
    @dir_cv

    ok mais:
    le directeur, est le représentant de l’organisateur et est chargé de mettre en application le projet éducatif, et construisant un projet pédagogique – il est garant du séjour

    le projet de fonctionnement est à faire avec les animateurs

    Bien souvent le projet péda est :
    – rédigé par le directeur
    – lu à l’équipe qui ne peux que y adhérer ou alors partir
    => le projet péda est bien souvent une dictature du directeur


    et oui, effectivement

    le directeur dirige…..

    et d’ailleurs il y a 20 ans j’avais peut être une approche différente, mais les directions de colos sont passées par là!!

    #17028
    labidouillerie
    @gastrin
    #51406
    labidouillerie
    @gastrin

    Voilà, il est possible de construire un projet pédagogique avec toute l’équipe d’animation.
    Le constat est simple
    Bien souvent le projet péda est :
    – rédigé par le directeur
    – lu à l’équipe qui ne peux que y adhérer ou alors partir

    => le projet péda est bien souvent une dictature du directeur

    cette equipe d’animation à decidé de faire autrement…
    à bon entendeur

16 sujets de 41 à 56 (sur un total de 56)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

3
0
color
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake/
https://www.planetanim.fr//
#febf42
style1
paged
Chargement en cours
/home/www/planetanim/wordpress/
#
on
none
loading
#
Trier la galerie
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake
on
yes
yes
off
off
off