besoin d’idées pour activités danse

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 26)
  • Auteur
    Messages
  • #268900
    situla
    @desmier-2

    je ne sais pas, je lui demanderai

    #268902
    Animacool
    @ziorjen

    merci pour votre réponse :)
    je pratique aussi cette danse dans le privé mais
    je ne savais pas vraiment si il faut etre quelqu’un de
    professionnel pour faire decouvrir sa aux enfants ,
    mais aussi votre collègues elle fait des fiches de memoire
    pour mémoriser les chorégraphie ou elle fait sa genre au hasard
    pour chaque séance

    #268906
    situla
    @desmier-2

    qu’est-ce qu’il y de compliqué à mettre en place ?
    j’ai une collègue qui le fait, elle vient avec sa clé usb, la branche sur le lecteur et tout le monde danse.
    évidemment, elle pratique cette danse dans le privé donc c’est elle qui montre aux enfants.

    #268907
    Animacool
    @ziorjen

    Bonjour à tous avez vous déjà essayé une activité de type zumba notamment pour le T.A.P?
    Je souhaiterai mettre ça en place ,mais vu que c’est la première fois je ne sais pas trop comment l’organiser☺

    Désolé si ce n’est pas sur le bon onglet ma question :)

    #31196
    moilapa
    @moilapa

    Salut EvaLutine.

    D’accord sur le fond avec ton post tout en
    ironie (dont l’ironie semble t-il à échapper
    à certains)

    Juste : Ce ne sont pas des constats apparus
    avec cette « réforme ».

    Si l’on parle des dérives de l’animation
    sur les « temps de récré » à l’école, le
    décret date de 72. Il a déjà en lui tout
    ce que l’on peut vomir aujourd’hui de
    bêtise, d’ignorence ou de volonté
    « coloniale ». De lutte contre ce que l’enfant
    en a lui de danger, du seul fait d’être.
    Pour ma part, j’animais déjà en
    école fin des années 80 et le constat
    était déjà là de ce vole dont ont été
    victimes les enfants, où l’on a transformé
    leur temps de récré, de loisirs, en
    temps de travail, de soumission qui n’en finit
    plus à l’adulte omniprésent… Désire
    de revanche (vis à vis de sapropre enfance…)
    goût de la manipulation et du contrôle,
    attirance sexuelle non « assouvable »… tout
    ce qui fait le choix pour ces métiers de l’enfance…

    Sur ce temps de récré sur du « loisirs »
    (ou de la récré sur de la récré) : c’est ce
    qui existe depuis belle lurette en colo, en centre
    de loisirs : aujourd’hui, quel centre de loisirs
    fonctionne sans un temps après le repas
    où les enfants sont « en récréation » ?
    Ces aberrations ne sont pas nouvelles. Et
    curieusement ne choquent les milliers
    et milliers d’abrutis qui bossent en centre
    de loisirs ou colo…

    Ca date du début de la « professionalisation »
    de l’animation, de mon point de vue, des
    années 80 et notamment de la mise en
    place de « logiques pour tous » : délires sur le projet
    et toutes cingleries dérivées…

    Quand des abrutis ont commencé à dire
    que pour faire de l’animation, il Fallait
    rédiger un projet, évaluer, etc, etc…

    Tant que l’on associera le mot « éducation »
    sous toutes ses formes) avec le soit diant
    loisir de l’enfant, on en restera à de
    l’aberration aux mieux (avec des couillons d’anim’
    qui croient œuvrer pour l’enfant) ,
    à des pensées politiques de l’enfant-danger,
    l’enfant à maîtriser à tout prix, en tout
    temps. Cette vieille pensée commune de
    l’enfant dont on arrive pas à se dépétrer…

    On peut (on doit) évidemment penser l’enfant
    autrement sur Ses temps de loisirs, ne
    pas le voir comme un ennemi, en commençant
    par essayer d’échapper à ses propres formatages,
    en refusant cette idée d’éducation
    (quand des abrutis ici viennent alors dire :
    mais alors ? Et les apprentissages ? Et la
    vie avec les autres ?)
    Bandes de misérables abrutis…
    Faisant comme si les apprentissages
    nécessitaient l’idée d’éducation…
    Faisant mine de ne pas voir que d’autres
    arrivent à partager ces temps avec les
    enfants, sans les voir comme des ennemis,
    des animaux à dresser… et aller mille fois
    plus loin avec eux…

    #31198
    XXYYZZ
    @xxyyzz

    EvaLutine a écrit :

    D’ailleurs pourquoi à ton avis les enfants ont un temps de récré pendant le temps d’animation ? Ca fait mourir de rire, non ?

    Cela je ne l’avais pas encore vu. C’est débile.

    Moi, j’ai même commencé à leur donner des devoirs.

    Aie aie aie !!!
    Tu es sure que tu ne confonds pas avec le soutien scolaire ?
    Il faut bien différencier les activités para scolaire, de l’animation, et le soutien scolaire.
    Et m^me dans le cadre purement scolaire les enfants ont des leçons ,mais pas des devoirs. C’est en tout cas une règle édité par un ministre de l’EN.

    anonyme à écrit

    Oui le thème c’est moi qui l’es choisis, c’est une passion

    Si c’est toi qui a choisi le thème, rien ne t’empêche de le changer et surtout de travailler sans imposer à toi et aux enfants un thème quelconque.Les enfants aiment bien varier les activités , où alors il faut un truc qui les passionnent vraiment.
    Si c’est une passion pour toi, cela n’est pas la m^me chose pour tout le monde.

    Apres il y a la façon de présenter une activité.

    #31200
    Import
    @import

    Pfff… Moilapa, t’es trop à côté de la plaque ! A quel moment t’as vu qu’un animateur, son métier c’était de mettre tout en oeuvre pour que le temps où il anime aves les enfants soit un yemps de loisirs ?!

    Avec la réforme, c’est pas du tout ce qui nous est demandé. On nous demande au contraire de programmer un projet, de l’évaluer. Un boulot de prof, quoi. T’as pas encore compris ? C’est l’école après l’école.

    D’ailleurs pourquoi à ton avis les enfants ont un temps de récré pendant le temps d’animation ? Ca fait mourir de rire, non ?

    Moi, j’ai même commencé à leur donner des devoirs.

    #31204
    moilapa
    @moilapa

    Donc :
     »… forcément les garçons ne
    sont pas très partant pour faire danse. »

    et
     »oui je sais très bien que les garçons ça
    danse c’est justement ce que je voulais
    leur montrer mais ils restent
    a croire qu’un garçons ça ne danse pas »

    (je vais leur montrer à ces connards qu’un
    « garçon ça danse ! »)
     »Avant de commencer les activités j’ai
    demander aux enfants s’ils étaient d’accord pour un
    atelier danse ils m’ont tous répondu oui »

    Heu… comment des mômes que
    visiblement la danse fait chier, t’aurait
    dit « oui » pour un mois tous les soirs ????

    Et en quoi cela les engagerait à te supporter
    toi et tes activités « pourrites » tous les
    soirs, après l’école, au lieu de juste
    pouvoir s’amuser entre eux ?

    Et si tu leur foutait la paix à ces mômes
    qui n’aiment pas danser et que tu voudrais
    imposer un atelier danse tous les soirs ?
    Où est le respect ici ????

    J’y suis pour rien moi si je suis dans une école ou
    les règles sont pourrite

    et plus loin tu dis que tu respectes les
    enfants…
    Donc, tu constates que les « règles »
    ne sont pas adaptés à des mômes, mais
    tu obéis bien gentiment juste parce… ?
    Où est le respect des mômes ici ???

    Est-ce que l’Autre est respectacle,
    même si plus faible que moi ? Même
    si il est à ma merci ?

    Où dit autrement : n’est-il pas plus facile
    de s’en prendre à ses mômes, de les faire
    chier, plutôt que d’avoir un minimum de
    courage en te tournant vers cet effrayant
    supérieur hiérarchique ?

    Sur le « il ne veulent rien faire », ça c’est
    la réponse typique des « animateurs » qui
    ne sont en rien des animateurs… Fous leur juste
    la paix : tu verras que « par miracle » toutes
    sortes de jeux et d’activités enfantines
    naîtront « spontanément »…

    #31207
    anonyme76660
    @anonyme76660

    J’ai le même groupe tout les soirs pendant 1 mois oui et après ça change. Ba justement, je voulais proposer autre chose que des chorégraphies puisque ça ne leurs plait pas, comme des petit jeux ou ils dansent et peuvent s’amuser, parce que ça reste quand même un moment de loisir pour eux et non un moment « d’école »

    #31208
    anonyme76660
    @anonyme76660

    Et pour répondre a EvaLutine : oui je sais très bien que les garçons ça danse c’est justement ce que je voulais leur montrer mais ils restent a croire qu’un garçons ça ne danse pas ou alors « ça ne fait pas de chorégraphie comme les filles »..
    Oui le thème c’est moi qui l’es choisis, c’est une passion. Moi même faisant de la danse moderne jazz j’ai pensé a leur transmettre mon savoir faire dans ce domaine mais les chorégraphie de moderne jazz que je pratique sont bien difficile pour leur âge.. Ensuite la zumba j’y est penser mais il faut que je trouve une chorégraphie, je vais leur montrer une chorégraphie de zumba et je verrais bien si cela fonctionne! Et oui je suis bien d’accord avec toi pour ce qui est De cette réforme! Merci du conseil en tout cas.

    #31209
    situla
    @desmier-2

    tu veux dire que tu as le même groupe tous les soirs et que c’est danse tous les soirs ? :-?

    #31210
    anonyme76660
    @anonyme76660

    Ah enfin des personnes intelligentes qui comprennent ma question, merci!
    Pour répondre à XXYYZZ, merci pour tes idées mais les enfants de ce groupe sont très compliquer parce que quand j’ai débuter les chorégraphie les garçons ne voulaient pas danser et aujourd’hui j’ai tenté de proposer des petit jeu mais toujours en rapport avec la danse, ce qui était plutôt sympas mais cette fois ci ce sont les filles qui n’ont pas accrocher.. Donc je ne sais pas vraiment quoi leur proposer tu vois, j’ai essayer les musique du moment etc mais bon ça va pour une journée, le lendemain ils veulent faire autre choses. Et quand je leur demande ce qu’ils voudraient faire ils me réponde qu’ils ne savent pas, ce qui ne m’aide pas beaucoup!

    #31212
    Lau
    @lau
    #31213
    situla
    @desmier-2

    EvaLutine a écrit :
    Salut,

    Déjà :

    – Pourquoi « les garçons ne sont pas très partants pour la danse « ?
    Les garçon, très clairement, ça danse, ça peut danser et ça peut aimer la danse. Sors les de leurs clichés. Commence peut-être par leur faire découvrir des garçons qui dansent, et démolis leurs clichés sur la danse.

    – Ensuite, qui a choisi le thème danse ? C’est une passion, un domaine que tu connais ? Parce que si oui, tu es déjà riche de connaissances et passionnée, donc ben transmets leur ta passion, emmène les dans ton univers.

    ça me parait assez juste tout ça

    on a une anim qui a fait de la zumba avec les primaires, ça cartonnait ! et y avait plein de garçons

    #31215
    Import
    @import

    Salut,

    Déjà :

    – Pourquoi « les garçons ne sont pas très partants pour la danse « ?
    Les garçon, très clairement, ça danse, ça peut danser et ça peut aimer la danse. Sors les de leurs clichés. Commence peut-être par leur faire découvrir des garçons qui dansent, et démolis leurs clichés sur la danse.

    – Ensuite, qui a choisi le thème danse ? C’est une passion, un domaine que tu connais ? Parce que si oui, tu es déjà riche de connaissances et passionnée, donc ben transmets leur ta passion, emmène les dans ton univers.

    – Enfin, c’est marrant cette réforme : ou comment faire de l’école après l’école, avec des maîtresses qui n’ont pas le même salaire qu’une vraie maîtresse et qui ont pourtant le même rôle…sans avoir été formés pour ça. Des anims, et on nous demande de faire de la pédagogie.

    #31216
    XXYYZZ
    @xxyyzz

    Avé anonyme

    ne prends pas trop au pied de la lettre les propos de Moilapa. Il est sincère mais il pense, à tort, d’après moi, qu il sera mieux écouter en tenant des propos à la limite de l’insulte. Il y a longtemps que je ne réponds plus à ses provocations.

    Essaie de voir le fond plus que la forme.

    Je viens à ton message initial.
    Il est vrai que les thèmes, quels qu’ils soient, réduisent la liberté de choix des animateurs et des enfants. Surtout que là, si j’ai bien compris, cela est imposé par l’organisateur ( la commune).
    j’ai toujours combattu cette conception. Je l’ai m^me dit haut et fort dans certaines instances.
    Il faut laisser plus de liberté aux animateurs et aux enfants

    Il est normal que les enfants se lassent après avoir pratiqué plusieurs fois la m^me activité.

    Donc essaie de sortir du thème, ou au moins de l’élargir.
    Par exemple commencer par de la danse qu’il connaissent et à la mode, pour tenter de leur montrer qu’ils existent d’autres types de danses.
    Ensuite la danse est souvent associé à la musique donc aux chants et aux spectacles en général.
    Pourquoi ne propose tu pas un petit spectacle avec des choses variés : jeux, chants, danses ;

    Un thème ne veux pas dire que tu pratiques ce thème tous les jours et toute la journée. Essaie des jeux, des activités manuelles.
    Va battre un carré ‘ pardon va faire un tour, :lol: dans la rubrique petits jeux collectifs ou sur ressources ou dans les forums consacrés aux activités.

    Mais un enfant ou deux préfèrent rester dans leurs coins, insiste un peu si tu veux, mais ne les forces pas à participer à l’activité. Ils sont en période de loisirs.

    D’ailleurs souvent à la vue des autres ils viennent d’eux m^me.

    N’oublie pas non plus que ces moments sont des loisirs pour les enfants. Ils ne sont plus dans le cadre scolaire.

    #31218
    anonyme76660
    @anonyme76660

    Non mais c’est complètement n’importe quoi ce que tu dis, vraiment. Tu insinue que j’ai aucun respect pour les enfants alors que c’est mon métier. Tu n’a rien compris du tout a la situation. Avant de commencer les activités j’ai demander aux enfants s’ils étaient d’accord pour un atelier danse ils m’ont tous répondu oui, puis finalement la danse ça les a vite lasser tout simplement donc je cherche des jeux en rapport avec la danse pour que se soit plus sympas. Maintenant la gestion de l’école je n’y peut rien, mais je ne me laisse pas faire non plus il y a juste des chose que je ne peux pas changer et ce n’est pas par peur de quoi que ce soit alors ne fait pas la personne qui connais tout alors que tu ne sais rien du tout! Mais ne me traite surtout pas de faible alors que tu n’a aucune mais vraiment aucune idée de qui je suis. Je sais pas pour qui tu te prend a jugé les gens ainsi mais redescend. Les enfants je l’ai respect comme il se doit, comme un petit frère ou une petite sœur je veux leur épanouissement et c’est justement parce que je n’ai pas le choix du groupe que je veux rendre l’activité plus cool et les enfants sont parfaitement d’accord avec ça, donc je vois pas l’utilité de tes commentaires de 40 lignes pour refaire le monde. C’est bon maintenant je ne veux plus avoir contact avec toi, tu ne m’apporte rien de plus.

    #31221
    moilapa
    @moilapa

    Cette incapacité à remettre en cause
    l’ordre donné, tout particulièrement
    dans notre métier, est évidemment une
    question de lâcheté… et de « je ne suis
    pas concerné »… il ne s’agit que de l’Autre,
    parce qu’évidemment, si cette même violence
    se tournait contre nous même, alors oui
    on commencerait à penser cette remise en question…

    Mais au delà, l’idée de la remise en cause,
    pose à l’individu animateur lambda, un
    autre problème : parce que si nous étions
    dans un métier où l’Autre pouvait avoir
    une valeur, une parole, si l’on pouvait
    accepter l’idée qu’un système, un fonctionnement
    puisse être violence pour les enfants…

    viendrait alors le temps de proposer autre
    chose !!!!

    Combien de ces « animateurs » serait en
    mesure de penser, de proposer « autre
    chose » ???? Comment ? A partir de quoi ?
    Avec quels outils ? Quels référence ?
    Quel vécu ? Quel enfance vécue ? Quel
    rapport aux autres, à commencer par ce
    Père tout puissant (supérieur hiérarchique
    ou autre invention…)

    Si il y a bien un métier où l’on a pas cette capacité
    à penser…
    L’animation est avant tout un métier
    d’obéissance aveugle, de gens lâches, où l’on jongle avec
    de la viande que d’autres appellent « enfants »…

    Toutes les conneries qu’on peut lire ici ou
    voir « in vivo », c’est juste possible
    « parce que ce sont des enfants ».

    Et une certaine absence des parents, de
    non intérêt.
    Nul doute que si les parents de ces mômes
    venaient te voir : « Tu fous la paix
    à mon môme ou je viens te casser les dents »
    tu aurais bien moins d’empressement à
    obéir à ces ordres tordus…

    Sachons reconnaître la violence (en fait, il faudrait dire « arrêter
    de se cacher les yeux, parce que
    l’on sait cette violence, c’est
    juste plus confortable de faire
    semblant de ne pas la voir), même quand
    c’est pas nous qui en sommes victime…
    qui plus est quand on est celui qui exerce la
    violence…

    #31222
    moilapa
    @moilapa

    Tu sais ce qui rends possible des situations
    comme celle que tu décris ? Des gens
    comme toi, qui « ne font qu’obéir aux
    ordres » ? (une nouvelle pièce dans la cagnote)

    L’état de faiblesse. C’est juste parce que ces
    enfants sont plus faibles que les adultes
    que cela est possible.

    Comme dans tout lieu d’enferment où
    cette situation est reproduite : maison de
    retraite…

    Avec des nuances : comme par exemple
    la prison où la violence exercée peut se
    retourner contre les tortionnaires (d’autres
    personnes qui ne font qu’obéir »…

    Si les enfants n’avaient pas ce déficie
    physique vis à vis des adultes, cognitifs,
    de capaciter à analyser, et donc à se défendre…
    cela ne serait juste pas possible.

    Parce que vous seriez face à des enfants
    comme j’ai pu l’être dont on sait qu’ils sont
    capables de vous faire du mal, beaucoup de mal.
    Et desquels on se méfie… et desquels on
    respecte à minima. Non pas parce qu’ils
    sont respectables du seul fait d’être, mais
    parce qu’ils sont capables de se défendre.

    Des adultes comme toi n’ont aucun respect
    pour l’enfant, pour ce qu’il peut être, du seul
    fait qu’il est enfant, en incapacité de se
    défendre… de te faire du mal.
    Ce sont des objets, et à se titre effectivement
    on a pas à se poser des questions sur
    ce qu’on peut leur faire subir : ils n’ont
    pas d’existence propre, ils n’ont aucune
    réalité face à sa propre petite personne..

    Comme tu respectes ces gens effrayants
    qui te donnent des ordres, dont tu ne peux
    remettre en cause la bêtise… juste parce
    que eux ne sont pas jouets dont tu peux faire
    ce que bon te semble…

    #31223
    moilapa
    @moilapa

    N’as-tu pas un minimum de respect pour
    ces mômes ?

    Qu’Est-ce qu’ils sont pour toi ? Juste dela viande ?
    Des objets inanimés qui ne pensent pas, ne ressentent
    pas, des objets dont on peut faire ce que
    l’on veut, pourvu qu’On nous ait demandé
    de le faire ?

    N’as-tu aucun respect pour toi même ?

    Si je prends la même logique que celle qui
    semble définir ton rapport à l’Autre, si
    On ne demande de juste te filer une baffe
    dans la tête, je le fais ? Juste parce qu’on
    me l’a demandé ? Parce que je suis nouveau
    dans un lieu ?

    Es-tu si effrayée, égo centrée, que la seule
    idée de penser, de remettre en cause les
    ordres donnés par d’effrayants personnages,
    tre semble impossible ?
    ?
    Jusqu’où es-tu prête à aller dans cette « logique » ?
    U
    Tu as un petit frère ? Une petite sœur ?
    Quelqu’un qui pourrait te servir d’appuie
    pour commencer à penser à tes actes (à toi
    et non à ces effrayants donneurs d’ordres ?)

    Qu’Est-ce qu’est pour toi par exemple ce
    môme de 6 ans, qui n’a rien demandé, qui
    vient de se payer des heures assis à supporter
    un adulte tout puissant, qui a tout droit sur lui,
    à commencer par l’humilié, qui enfin échappe
    à cette situation… pour se retrouver entre
    les mains d’autres adultes tout aussi
    peu enclin à penser l’Autre ?
    -Toi, connard, tu te mets là : tu vas faire
    da la danse, puisqu’on m’a dit que tu
    feras de la danse !!!

    Comment peut-on choisir ce métier et avoir aussi
    peu de respect pour l’enfant, pour l’Autre ?

    N’as-tu aucune capacité d’empathie,
    de capaciter à penser autre chose que
    ta pauvre petite personne obéissante ?

    Combien d’autres milliers de gens comme toi,
    prêt à obéir à un ordre, du simple fait
    qu’il soit donné ?
    Dans ce métier tout particulièrement,
    ces « animateurs » dont le seul soucis est
    d’obéir…
    en oubliant jusqu’à ces mômes, jusqu’à leur
    droit à ressentir, s’émouvoir, avoir le
    droit de faire des choix… au minimum durant
    leurs maigres temps de « loisirs »…

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 26)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

0
0
color
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake/
https://www.planetanim.fr//
#febf42
style1
paged
Chargement en cours
/home/www/planetanim/wordpress/
#
on
none
loading
#
Trier la galerie
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake
on
yes
yes
off
off
off