animateur club med

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 20)
  • Auteur
    Messages
  • #23422
    moilapa
    @moilapa

    Etonnants aveux de Bourguignon (qui a été
    à la tête de la boîte quelques années) hier
    dans un reportage :
    10 000 des 20 000 GO étaient payés au black
    à son arrivée au club Med !!

    #102148
    Import
    @import

    moilapa, j’ai hélas souvent eu l’occasion de faire le même constat que toi sur les grosses fédérations…
    L’aspect financier est parti intégrante de notre activité et il faut bien faire avec…

    Je préfère désormais me consacrer aux petites associations qui, à mon sens, sont aujourd’hui les vrais garant de l’éduc pop.

    #102178
    colin
    @colin-6

    merci à vous tous pour vos réponse, j’espère que ça va bien se passer et que je serais prises.
    Je vous donnerais de mes nouvelles pour vous dire si oui ou non j’ai été prise.
    encore une fois merci et à la semaine prochaine!!

    #102218
    moilapa
    @moilapa

    Alors on est presque d’accord : une fois sur place, « chef » ou pas chef, on a quand même entre les mains les billes : dans le face à face avec les enfants, quelque soit la réalité « institutionnelle », on peut faire « intelligent », à l’écoute des enfants.

    Jusqu’à assumer le clash si nécessaire ensuite avec ces « chefs ». Leur renter dedans.

    Comme je l’ai déjà dit : on a la chance de faire un métier de « petits bouts », sans carrière… Absolument rien ne nous contraint : ni un contrat à la con, ni les directives d’abrutis, dans la limite de ce que l’on peut faire sans enfreindre le code du travail, la législation fr.

    On a juste rien à perdre ! Pas seulement parce que devant les prud’hommes on regagnera ce que certains ont cru nous enlever (dans la mesure ou l’on a intelligemment réfléchi ses actions) mais parce que ces jobs sont sans lendemain : on s’en va d’ici, on retravaille aussitôt ailleurs.
    D’ailleurs, très peu de structures du sociocul sont capables d’assumer de « virer » quelqu’un qui « peut leur faire des misères » (pour une raison ou une autre : et elles sont nombreuses) (c’est un peu moins vrais dans les campings : en fait, c’est pas vrai du tout dans ce cas-là)

    Ce sont nous animateurs qui avons toutes les billes en main pour mettre en place sur n’importe quelle structure les idées auxquelles on croit : peut importe les projets machins à la con chers au sociocul, peu importe les discours de la hiérarchie : au bout du bout, c’est en face de nous que se retrouvent les enfants.

    C’est à la fois le point faible et l’avantage de ce métier d’animateur. Le danger et l’opportunité.

    Tant mieux si l’on croit aux idées sur papier de la structure où l’on bosse, tant mieux si en plus ces idées sont mises intelligemment en vie par une équipe de direction compétente… mais on a rien à perdre si on a juste sû ne donner aucune « billes » à nos détracteurs ! Et si on sait juste argumenter… Souvent, il suffit de leur envoyer à la figure ce que l’on peut lire dans leur projet péda ‘ou projet de l’organisateur) pour répondre aux critiques !!!

    Il y a un côté jubilatoire à foutre la merde dans la boîte à cons !!!
    Voilà le principal avantage de ce métier d’animateur !

    #102219
    Fannouch
    @fannouch

    moilapa a écrit :
    Sinon Fannouch dit :

    J’avoue qu’en village vacances on ne fait pas de l’animation pure et dure et c’est surement pourquoi les villages vacances sont si critiqués ici (…)
    Comme je l’ai dit plus haut les animations ca volent pas très haut dc pas beaucoup de préparation à faire.
    (…)
    Par contre, si tu veux vraiment faire de l’animation, je suis d’accord que les villages vacances ce n’est pas ça.

    Que tu es fait de la merde durant tes périodes d’animation en village vacances, je le conçois aisément. Mais évite de généraliser : c’est sur les villages vacances que j’ai mis en place les animations les plus abouties, les plus réfléchies.

    Quelque soit la structure (parce que l’on entend aussi ce discours du côté des animateurs claé) : l’animation, elle est celle que l’on met en place, nous animateurs.
    En camping, en colo, en centre de loisirs, des animateurs de merde feront de la merde. Indépendemment du lieu où ils se trouvent.

    Dsl si je t’ai contrarié mais ce que je voulais dire, c’est que dans les village vacances, on nous laisse pas forcement faire de l’animation pur et dur. Club ouvert de 9h à 12h avec arrivée entre 9h et 9h30 et départ entre 11h30 et 12h. Des enfants différents tous les jours donc pas d’animation avec continuité (demande de la part des chefs club enfants).
    Dans certains village vacances (pas tous, j’en ai testé des biens), c’est les activités de consommation qui priment avant tout.
    Ce que je voulais dire c’est qu’à certains endroits, on a pas le choix.
    Et comme le dit ton post precedent, où je suis completement d’accord, il y a des villages vacances mieux que le club med.

    #102220
    moilapa
    @moilapa

    Sinon Fannouch dit :

    J’avoue qu’en village vacances on ne fait pas de l’animation pure et dure et c’est surement pourquoi les villages vacances sont si critiqués ici (…)
    Comme je l’ai dit plus haut les animations ca volent pas très haut dc pas beaucoup de préparation à faire.
    (…)
    Par contre, si tu veux vraiment faire de l’animation, je suis d’accord que les villages vacances ce n’est pas ça.

    Que tu es fait de la merde durant tes périodes d’animation en village vacances, je le conçois aisément. Mais évite de généraliser : c’est sur les villages vacances que j’ai mis en place les animations les plus abouties, les plus réfléchies.

    Quelque soit la structure (parce que l’on entend aussi ce discours du côté des animateurs claé) : l’animation, elle est celle que l’on met en place, nous animateurs.
    En camping, en colo, en centre de loisirs, des animateurs de merde feront de la merde. Indépendemment du lieu où ils se trouvent.

    Une dernière chose : les animateurs passés par le club med ne sont pas des « cadors » de l’animation : ils sont même bidon s’agissant de l’animation enfants (c’est un peu plus complexe s’agissant d’animation adultes)

    En fait, c’est le même niveau lamentable que l’on retrouve en animation enfants partout : mini club du club med, colo Machin ou centre de loisirs Bidule.

    #102221
    moilapa
    @moilapa

    T’as raison Jeje ; mon post n’était pas des plus intelligents…

    Et ce n’est pas tellement toi que je remets en question (pusique je ne te connais pas) , mais les structures de l’animation socioculturelle.
    A travers notamment ta comparaison « club med » et ce qui tiendrait de « l’éducation populaire ».

    Comme le dis (le nom m’échappe là) dans son ouvrage sur l’histoire de l’Education populaire (et comme le disent d’autres penseurs ») l’animation sociocul, ce n’est plus « Education populaire ».

    Donc quand tu compares un organiateur de séjours familles comme le club med et des organisateurs de séjours colo façon animation socio-cul, j’y vois moi la même démarche commerciale : UFCV, Léo Lagrange et autres, c’est tout bêtement du club med façon enfants en colo.

    Des vendeurs de séjours.

    Que reste t-il de cette idée « Education populaire » dans ces colos mini-moto ou rafting ? Ou toute colo qui soit à thème : foot, quad, ou tout ce que vous voulez qui demande des « extérieurs » : c’est déjà plus de mon point de vue des colos : ce sont des stages avec hébergement. Des lieux de consommation.

    Sinon, puisque l’on fait référence à l’Education pop, de combats syndicaux, d’acquis sociaux : refaisons effectivement un peu d’Histoire : par exemple : 36, le Front Populaire, les congés payés… et de là, les campings, les villages vacances, les vacances de masse : On en revient alors à cette « autre animation » : que ce soit chez club Med ou ailleurs : ce sont les mêmes racines historiques (et non idéologiques ; faut pas déconner quand meêm) Cette recherche du temps libéré pour les travailleurs, qui puisent faire autre chose que de travailler (même si effectivement ce que sont devenues ces belles idées est assez éloignées sans doute de ce pour quoi elles ont été « utopiquées » ! De tout ça, des traces de ces idées, il y en a autant dans le camping du coin que dans le centre de loisirs Bidule géré par les Francas ou la Fol… Cette idée ‘d’Education Populaire, elle ne s’est jamais arrêtée aux seuls enfants !!!! Au contraire !!!! Aujourd’hui cette éducation populaire, elle est du côté de la formation continue, des « facs utopiques », des lycées auto-géré, d’emmaus, Atac, DAL…

    Donc effectivement ce qu’est devenue cette idée de congés payés, de vacances pour (presque) tous, c’est du club Med, c’est du beauf en veux-tu en voilà… mais du côté » des colos, on est dans l’apprentissage de la consommation, on apprend à ces mômes à consommer du VTT-parapente-hydro-speed : ça a au moins cet avantage que pendant ce temps là, les enfants échappent à ces cons d’anim’ avec leurs animations stupides : pendant que les gosses labourent avec leur moto les forêts, ils ne sont pas à se décérébrer autour de « l’idée géniale » de Cristelle…

    Et ce constat « beauf » des campings, outre qu’il n’est pas une généralité (malheureusement les hébergements hauts de gamme sont inabordables à la majorité des familles) n’est pas une fatalité : on peut y faire une animation intelligente, qui parle aux cerveaux des gens, et non à leurs bites ou leurs bides.

    Sinon, club med : y’ a vraiment mieux pour faire de l’animation tout public payé correctement : pratiquement tous les autres ! En passant par exemple par des campings SARL où on a directement affaire au patron (ce qui n’est pas le cas au club med évidemment) qui, par exemple, pense que le boulot fourni ce mois-là mérite une prime de 500 euros en plus du salaire (Smic comme point de discution minimum) , ou d’autres « tours opérators » où le management est un peu plus humain…

    #102316
    Fannouch
    @fannouch

    Je suis partie en vacances dans des village vacances pendant toute mon enfance et j’y ai bossé 2 saisons de suite.

    Ok ce n’est pas le paradis mais les conditions de travail ne sont pas pire qu’en centre de vacances.
    J’avoue qu’en village vacances on ne fait pas de l’animation pure et dure et c’est surement pourquoi les villages vacances sont si critiqués ici (je peux le comprendre).

    En centre de vacances, tu bosses de 8h à 00h sans interruption.
    En village vacances (club enfant), tu fais souvent 9h-12h et 15h-18h + soirée de 20h à 00h (spectacle et soirée dansante). Comme je l’ai dit plus haut les animations ca volent pas très haut dc pas beaucoup de préparation à faire. Par contre beaucoup de préparation pour les spectacles. Il y a générallement une très bonne ambiance, piscine et activités à volonté, etc.

    Entre un village vacances et un centre de vacances, franchement je ne sais pas ce qui est le plus dur et fatiguant, ca doit se valloir.
    Par contre, si tu veux vraiment faire de l’animation, je suis d’accord que les villages vacances ce n’est pas ça.

    #102326
    Import
    @import

    moilapa, pour le moment, hélas, en recherche d’un poste d’animateur / directeur adjoint… j’ai été contacter par une petite association qui gère un ACM, cantine et périscolaire dans la région lyonnaise.

    Sinon j’ai travaillé durant plus de 7 ans dans un centre social en débutant comme simple bénévole pour gravir les échelons petit à petit

    Manière de nous démontrer en quoi ton discours n’est pas que du vent…

    Je suis certain que cette réflexion n’a rien de « méchante » mais si il est uine chose sur laquelle je ne saurais « brasser de l’air », c’est bien sur les raison de mon engagement !

    Si c’était du vent, aurais-je continuer de travailler dans ce milieu au point de faire des recherches sans être payé ? de participer bénévolement à l’évaluation et à l’écriture du projer social du centre ou je travaillais ? Aurais je fais autant d’heure sup. (sans les déclarer) pour aller plus loin dans la mise en place de projets ?

    Non mon engagement n’est pas du vent, et je trouve cela bien triste que dans notre profession, trop de gens pensent que dès quelqu’un montre de quoi il est fait, il est catalogué dans la catégorie « baratineur » !

    #102341
    Damien65
    @damien65

    Bonsoir,

    J’ai lu sur le site PVT une expérience d’un certain Charlye.
    Je pense que ça peux te donner des infos:

    http://forum.pvtistes.net/emploi/11167-travailler-au-club-med-ma-petite-experience.html

    a+

    Damien

    #102345
    banbanyt
    @banbanyt

    Salut batjunior!!

    Dans l’ensemble, Matim t’a déja a peu près tout dit.

    J’ai eu l’occasion de travailler deux saisons avec le club med. J’en suis parti car mes convictions d’éducation populaire n’y étaient pas. On m’a même d’ailleurs reproché (mais en toute fierté!!!!^^) de ne pas avoir la « G.O attitude » et d’être trops animateur dans l’âme (merci^^)!!!!

    Je n’ai malheureusement pas eu le courage de lire toutes les autres réponses des collègues vu l’heure. mais en gros, ils vont effectivement te passer tous les mauvais coté du Club le matin (en groupe comme le disait matim). Et au retour l’apres midi, dès que certain ne seront pas revenu( car c’est leur but de voir jusqu’ou vous etes motivé), ils vous montreront tous les cotés positifs! Ensuite tu seras vu en entretien individuel, si tu as mis que tu maitrisais tel ou tel langue, ils essayerons de te faire parler mais en mode simple, je pense juste qu’il faut que tu sois sincère sur ton niveau sinon cela jouera contre toi.

    Montre que tu es quelqu’un qui aime les relations humaines et l’animation avec les adultes et les gosses et que tu es pret a apprendre encore plus. Met aussi en avant toutes tes capacités (jonglages, one man show,….)

    Autant je ne partage pas du tout leurs idées pour avoir arreté, autant c’est quand meme une putain d’école de formation, j’ai énormément appris avec eux sur la mise en place de spectacle d’enfans de grosse ampleur!!! et met toi bien avec le reponsable du mini club car c’est lui qui te notera si tu voudras continuer!!!

    Par contre je suis d’accord avec les collègues qui ont noté que la seule motivation est de créer des futurs clients et non des futurs citoyens!!!

    Cela dit, je te souhaite sincèrement de réussir car je pense que c’est une super expérience à vivre malgré tous ses mauvais cotés!!!

    Tiens nous juste au jus stp pour savoir si cela a été positif pour toi!!

    Bon courage et un gros merde a toi l’ami.

    A pluche

    banbanyt :-P

    #102348
    moilapa
    @moilapa

    il est des héritages qu’il serait bon de ne pas oublier !

    N’est-ce pas justement le problème de l’animation socio-cul !!!!

    Tu te réfères à quoi, précisément ?

    Sinon, tu as oublié de dire où tu bossais, que l’on se fasse une idée de la « profondeur » de ton engagement…
    Manière de nous démontrer en quoi ton discours n’est pas que du vent…

    #102349
    Import
    @import

    moilapa, parceque personellement je préfère accompagner le public dans ces activité plutôt que de faire du gavage industriel, parceque pour moi, la prix de l’activité lui permet d’être accessible à tous ! que mes intervention visent à favoriser la solidarité, le respect, l’esprit critique, bref je tente de permettre au public de devenir des citoyens responsable et actif dans notre société ! pour moi l’éducation popualire c’est ça et je considère que ça vaut nettement plus que ce genre de boîte à fric qui traite les gens comme du bétail.

    Pour ce qui est des salaires, il s’agit d’un autre débat mais je considère que comme tout acte militant, l’animation demande un grand investissement et parfois même des sacrifices de la part de ses acteurs !
    Je te rappel que tous les hommes qui se ont combattu dans notre histoire pour faire changer les choses n’étaient pas beaucoup plus payé !
    il est des héritages qu’il serait bon de ne pas oublier !

    #102350
    moilapa
    @moilapa

    Et puis zut, puisqu’on est sur un forum plutôt orienté « éducation populaire » autant défendre ces valeurs et feu à volonté sur le club merde… euh med !^^

    Plus orienté « éducation populaire » ? Ah bon ?
    Pourtant, quand je parcours le forum, (si je mets de côté les « anciens ») les interventions notamment des animateurs, leurs « pensées », leurs actions, que je fais le lien avec ce que je connais de l’éducation populaire, son histoire, ses valeurs… j’ai du mal à discerner quelque chose ayant un vague rapport…

    Je serais curieux de savoir où tu bosses, Gege… Savoir où l’on a des valeurs à défendre, et visiblement quelque chose de « mieux » que dans la boîte sus nommée…

    Sinon, effectivement, on ne va pas bosser au club med pour la paie. C’est l’un des vendeurs de séjours qui paie le moins bien.
    (évidemment je ne compars pas avec ce qui se fait à grande échelle dans l’animation sociocul (éducation populaire ????) : là, on ne parle même plus de paie mais d’enculage à la chaîne ; dans ce cas-là, même le club med est préférable : on n’y traite effectivement pas très bien les travailleurs, mais il y a un respect minimum s’agissant de salaire auquel on a pas droit quand on fait une colo, un centre de loisirs via le CEE dans l’animation sociocul.

    Et enfin, s’agissant du nom respect du code du travail, il y a des institutions pour faire valoir ces droits. Le cuistot où je bossais cet été a attaqué son ex employeur (le sus nommé) aux prud’hommes et a gagné.

    C’était même quelque chose de très « à la mode » à une époque : finir son contrat et passer par les prud’hommes…

    Pour ceux qui veulent se faire une idée de ce qu’il s’y passait à une époque donnée :
    http://www.lepoint.fr/archives/article.php/1307
    (encore ?)

    #102353
    Import
    @import

    Et puis zut, puisqu’on est sur un forum plutôt orienté « éducation populaire » autant défendre ces valeurs et feu à volonté sur le club merde… euh med !^^

    Batjunior pourquoi tu as choisi le club med plutôt qu’une autre structure ? pour voyager ? pour l’argent ? pour voir autre chose ?

    #102355
    michmuch
    @michmuch

    jeje38 a écrit :
    Pour le reste, garde à l’esprit que le principal est que le client soit content à la fin de son séjour…

    C’est pas qu’il soit content, c’est qu’il dépense le plus de fric possible. Le principe est : gagner du fric, gagner du fric et gagner du fric… Les moyens : faire dépenser les clients à max et ne pas dépenser trop dans les salaires… et si les salariés pouvaient, en plus, claquer leur argent se serait encore mieux…

    Pour le reste et comme les autres, je vais me taire sur ce que je pense du club med… J’y avais signé un contrat pour deux mois, j’ai démissionné au bout de 15 jours tellement c’est insupportable : non respect du temps de travail, condition de logement spartiate, alcool à fond, morale douteuse, objectif néant sauf l’argent, tout est défalquer des fiches de paie, bref salaire pas terrible… Aller je me tais !!!

    #102357
    Import
    @import

    Je tairais tous le bien que je pense de ce genre d’organisme car ce n’est pas le sujet… (je vais hurler sous la pleine lune et je reviens…)

    Je pense qu’en effet il faut que tu insistes sur le fait que tu es dynamique, que tu sais t’adapter aux situations et que tu as le sens du travail en équipe…
    Pour le reste, garde à l’esprit que le principal est que le client soit content à la fin de son séjour…
    Pour les langues je ne pense pas que ce soit obligatoire mais apprend quelques phrases d’usages ça fait toujours bien de les sortie en entretien…

    #102360
    Matim
    @matim

    Salut.
    J’imagine que c’est un rdv collectif avec entretien individuel dans la foulée.

    Tu vas avoir droit, certainement, au petit film de propagande de bienvenue présentant le Club Med, la formation interne, l’esprit club etc. etc… puis tu passeras ton entretien individuel.
    Ce qui les intéresse ce sont tes compétences particulières, ne t’attend pas à un questionnaire relatif à tes objectifs pédagogique en mini-club…
    Prépare plutôt un argumentaire sur tes capacités d’adaptation, ton sens de la polyvalence, ton enthousiasme, tes idées originales etc etc..

    N’oublie pas aussi qu’on va peut être te demander de participer à l’animation adulte en tant qu’intervenant ou figurant des spectacles du soir par exemple : là aussi il faut que tu montres ta capacité à assumer ces différents rôles et à t’adapter.

    Pour l’Anglais c’est un réel atout, oui. Tout dépend de leur besoin du moment et des destinations à remplir.
    Maintenant j’ai une amie qui avait un niveau terminale en anglais et qui ne maitrisait pas du tout, on lui a demandé si elle parlait anglais, mais sans le vérifier, elle a dit oui (enfin.. yes), on lui à collé un badge « I speak english  » et hop le tour était joué…

    Enfin, il faut surtout que tu sois en accord avec les idées du club med et que tu acceptes les méthodes et les principes d’embauche, et c’est là où , en ce qui me concerne, ça a bugé ! j’ai eu un accord d’embauche sur l’activité voile mais j’ai eu surtout un déclic durant le visionnage du film d’introduction…
    Le tout confirmé lors de la présentation de la formation interne quasiment pas payée et des systèmes de tickets-boissons obligatoires pris sur la fiche de paye.. etc. Je suis jamais revenu..

    **

    #14028
    colin
    @colin-6
    #102365
    colin
    @colin-6

    Bonjour,
    J’ai un entretien la semaine prochaine pour un poste d’animateur en mini club et j’aimerais savoir quelle questions sont posées en générales et si il est vraiment indispensable de parler Anglais ou une autre langues étrangère car j’ai un niveau très bas voir inexistants.
    merci d’avance pour vos réponses.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 20)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.

0
0
color
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake/
https://www.planetanim.fr//
#febf42
style1
paged
Chargement en cours
/home/www/planetanim/wordpress/
#
on
none
loading
#
Trier la galerie
https://www.planetanim.fr/wp-content/themes/blake
on
yes
yes
off
off
off