Canon (marche en silence)

01/01/1970

Periwinkle

0

Marche en silence, marche dans la steppe immense,
Même si ton corps est épuisé, tu mourras si tu veux t’arrêter.

Proche est la ville, qui te donneras l’asile
Où tu dormiras les pieds au chaud, oubliant ta marche de héros.

Tombe la neige, beau manteau qui tend des pièges,
Tapis blanc pour égarer les pas vers des lieux dont on ne revient pas.

Dans la tempête courbe encore un peu la tête
Sans cesser pourtant de regarder si ta route avance sans dévier.

Post by matthieu