A trinita

Jan 01, 1970

Periwinkle

0

A Trinita, tout la bas aux Antilles, à
Trinita vivait une famille,
Y avait la mama et le papa et le grand fils aîné,
Qui a 40 ans n’étais toujours pas marié.
Un jour il trouva la fille qu’il voulait
Et dit à son père, je voudrais l’épouser.

Hélas mon garçon, hélas tu n’peux pas,
Car cette fille et ta soeur et ta mère le sait pas.

Oh Papa, quel malheur quel grand malheur pour moi,
Oh papa, quel malheur si maman savait ça.

6 ans plus tard, il revient tout ému,
Et dis à son père : ‘devine ce que j’ai vu ?’
Dans la plantation, on vient dembaucher,
Une cinquantaine de filles du village d’à côté.

Hélas mon garçon, hélas tu n’peux pas,
Car ces filles sont tes soeurs et ta mère le sait pas.

Oh papa, quel malheur, quel grand malheur pour moi.
Oh papa, quel malheur si maman savait ça.

A bout de patience, il en fut écoeuré
Et dit à sa mère toute la vérité.
Sa mère se mit à rire et rit tant que ça :
Ton père n’est pas ton père et ton père le sait pas.

Oh maman, quel bonheur, quel grand bonheur pour moi,
Oh maman, quel malheur si papa savait ça.

Post by matthieu

Les commentaires sont fermés